Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Corse : à Bastia, les irréductibles baigneurs du 1er janvier

-
Par , France Bleu RCFM

Une bonne quinzaine de personnes se sont rassemblées tôt ce matin sur la plage de Figaghjola, pour perpétuer une tradition déjà bien connue : la baignade du 1er janvier !

L'été ? Non, le 1er janvier à Bastia
L'été ? Non, le 1er janvier à Bastia © Radio France - Samuel Monod

Bastia, France

Ils prolongent la fête. Après le réveillon du 31 décembre, la nouvelle année commence les pieds dans l'eau pour eux. Et bien sûr, dans le pur respect de la tradition. Car oui, le premier bain de l'année est respecté en Corse, mais également sur le continent, et dans beaucoup de pays à travers le monde. 

Une tradition venue tout droit des Etats-Unis, et qui aurait commencé au 19ème siècle. Aujourd'hui, on estime que le premier bain de l'année permet de se laver de tout les excès de la veille

Marco, arrivé le plus tôt ce matin, a même fait un feu, pour se réchauffer en sortant de l'eau - Radio France
Marco, arrivé le plus tôt ce matin, a même fait un feu, pour se réchauffer en sortant de l'eau © Radio France - Samuel Monod

"Une manière de s'apaiser le corps et l'esprit" lance Graziella. A 55 ans, cette Bastiaise affirme "se baigner toute l'année", même si la trempette du 1er janvier a une saveur particulière. "On est beaucoup plus nombreux, et puis ça permet de continuer un peu la fête" conclut-elle. 

14 degrés

Il était évident que la température de l'eau (14° sur la plage de Figaghjola) n'allait pas freiner la motivation des baigneurs. "Vous connaissez l'adage : il faut y aller d'un coup" conseille Marco. Cela fait 17 ans maintenant que ce cinquantenaire vient religieusement se baigner chaque premier jour de l'année. "Il fait beau, presque 20°. On est dans un pays merveilleux, pourquoi ne pas en profiter ?" 

En espérant que ça va vous donner des idées pour le prochain réveillon... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu