Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Côte-d'Or : le parc animalier de l'Auxois souffle ses trente bougies

mercredi 13 juin 2018 à 14:18 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

C'est un bel anniversaire que s'apprêtent à fêter les cinquante employés permanents ou saisonniers du Parc de l'Auxois cette fin de semaine à Arnay-sous-Vitteaux. Le site a trente ans. Et le cadeau est arrivé un peu en avance avec la naissance de deux tigres en avril dernier à la surprise générale.

Les deux nouvelles stars du Parc de l'Auxois
Les deux nouvelles stars du Parc de l'Auxois - Parc de l'Auxois

Arnay-Sous-Vitteaux, France

Le parc animalier de l'Auxois fête ses trente ans et on peut dire que ce site est aujourd'hui une vraie réussite notamment en matière de fréquentation puisque en 2017, il a dépassé pour la première fois, la barre des 100 000 visiteurs. Et cette année, on risque encore d'enregistrer une hausse du nombre d'entrées car il y a deux nouvelles stars, deux petits tigres qui ont maintenant deux mois. Ils suscitent un véritable engouement. On a pu le vérifier avec le choix de leurs noms.

Un vote du public

Jeoffrey, le chef animalier du Parc de l'Auxois, rappelle que cela s'est fait par vote des visiteurs et du public via la page Facebook du site. "trois noms ont été proposés pour chaque bébé, sachant qu'il y a un jeune mâle et une jeune femelle. Il en ressort le nom de Shanga (un prénom cambodgien signifiant "élégant") pour le mâle et Maïa (fleuve russe) pour la petite tigresse. C'est un évènement pour le parc mais pour les visiteurs aussi. Les tigres sont arrivés il y a un peu plus d'un an, donc il y a encore l'effet de nouveauté, et le fait qu'il y ait deux bébés, ne laisse personne indifférent. Ça marque beaucoup les gens!"  se réjouit-il. 

Autre heureuse surprise pour le parc et pour son chef animalier, la maman des deux nouveaux nés qui s'appelle Mitsy s'en occupe naturellement bien. C'est pourtant sa première portée alors qu'elle est âgée de dix ans. Du coup, "notre travail est très minime et on n'a pas à intervenir. On laisse faire la mère comme dans la nature. C'est elle qui les nettoie, qui les allète. On intervient uniquement pour nettoyer la loge de maternité" explique Jeoffrey.     

Des améliorations permanentes 

Jeoffrey est arrivé il y a neuf ans au Parc de l'Auxois. Il reconnait que les améliorations sont notables et pour un parc qui a trente ans, elles s'articulent autour de grands axes. "Bien sûr, il y a de nouvelles espèces, de nouveaux animaux, de nouveaux enclos. C'est important pour que le public ait de la nouveauté chaque année. Mais quand on a trente ans, il y a aussi des structures un peu vieillissantes qu'il convient de remettre au goût du jour et d'améliorer. Depuis plusieurs années, on s'agrandit, et on remet à neuf ce qui en a besoin."  précise le chef animalier.

Des projets ? 

Des projets, il y en a encore plein pour le parc de l'Auxois, en revanche, difficile d'en savoir beaucoup plus pour le moment. Il y a encore beaucoup d'hectares disponibles. Il y a donc toujours des projets d'agrandissement, d'améliorations et d'embellissement en fonction de ce qui existe déjà. Il n'y a plus qu'à se rendre sur place pour les découvrir. 

Retrouvez l'interview de Jeoffrey, le chef animalier du Parc de l'Auxois sur France bleu Bourgogne, ce jeudi 14 juin à 6H43 et 8H12