Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Culture – Loisirs DOSSIER : Les coups de cœur de l'été de France Bleu Auxerre

Nos coups de cœur de l'été en Puisaye (1/5) : la belle histoire du château de Ratilly

-
Par , France Bleu Auxerre

C’est un château mais c’est aussi un atelier, un centre d’art… et une maison de famille ! Découvrez la fabuleuse histoire du château de Ratilly à Treigny, et de la famille Pierlot, qui le fait vivre.

Le château de Ratilly est situé à Treigny.
Le château de Ratilly est situé à Treigny. © Radio France - Delphine Martin

Treigny, France

la vie d’artiste à la Poèterie de Saint-SauveurBienvenue chez les Ch’tis du BourdonIl est beau, le château de Ratilly. Il est beau avec ses six tours, son entrée majestueuse, le pont levis, son pigeonnier, sa cour intérieure carrée et fleurie. Mais ce château est plus qu’un château : c’est une mosaïque. A la fois centre d’art, lieu de formation pour les musiciens, atelier de poterie et magasin.

Ce lieu charmant accueille 11 000 visiteurs par an, dont 4 000 scolaires. Il est notamment un très bon complément à la visite du chantier médiéval de Guédelon, auquel il a servi d’exemple. 

Le coup de cœur d’un couple d’artistes

Ce château du XIIe siècle, lui-même construit sur les fondations d’un château fort du XIe siècle, possède une histoire riche et fascinante. Depuis la seconde moitié du XXe siècle, son histoire est indissociable de celle de la famille Pierlot.

Claire Pierlot est l'un des cinq enfants de Jeanne et Norbert Pierlot - Radio France
Claire Pierlot est l'un des cinq enfants de Jeanne et Norbert Pierlot © Radio France - Delphine Martin

Les parents, Jeanne et Norbert Pierlot, ont acheté Ratilly en 1951. Elle est potière, il est comédien. Ils vivent tous les deux à Paris et tombent un peu par hasard sous le charme du château. "Ma mère a découvert ce château dès 1938, parce qu’elle avait passé un an à Saint Amand en Puisaye, pour apprendre la poterie. Elle était du Havre, pas du tout de notre région", explique Claire, la cadette de leurs 5 enfants. 

"Ma mère a découvert le château dès 1938" - Claire, la fille cadette des époux Pierlot

Après-guerre, Jeanne installe son atelier à Paris et rencontre son futur mari, Norbert Pierlot. "Il était acteur dans la troupe de Charles Dullin avec Gérard Philippe, Jean-Louis Barrault, Michel Bouquet, le mime Marceau, toute cette bande qui est venue, plus tard, à Ratilly, pour faire des spectacles", poursuit Claire Pierlot.

Un jour, en vacances à Charny chez des amis, Jeanne veut montrer ce lieu qui l’avait fortement impressionnée à son époux. Et lui aussi en tombe amoureux. Il se trouve que le lieu est en vente. Grâce à l’aide financière de leurs amis, ils arrivent à concrétiser leur projet.

Une démarche d’une grande modernité

Dès le départ, Jeanne et Norbert Pierlot décident d'ouvrir le château à l'art et à la création. "Ce qui a été intéressant dans leur démarche, c’est qu’ils ont tout de suite voulu ouvrir au public et être formateur, avec des stages de poterie dés 1952. Ensuite, ils ont ouvert à d’autres arts, avec des expositions d’art contemporain dès 1956. Et dans la Puisaye rurale, c’était très novateur aussi", souligne Claire Pierlot, leur fille cadette. 

Le château est un lieu historique et artistique. C'est aussi un atelier de poteries. - Radio France
Le château est un lieu historique et artistique. C'est aussi un atelier de poteries. © Radio France - Delphine Martin

Leurs 5 enfants (et désormais aussi certains de leurs petits enfants) poursuivent ce travail, ensemble, malgré les casse-têtes financiers. L'un (Jean) s'occupe de la programmation musicale, l'autre (Nathalie), est chargée de la poterie… et ainsi de suite. Il y a aussi les visites guidées, l’accueil des groupes scolaires, les stages de musique, de danse, de théâtre.

Un lien indéfinissable

C'est leur choix à tous. Parfois aussi une charge. Mais toujours une envie. "C’est notre maison, on a vécu là. Toute notre vie, on l’a passée avec des stagiaires, avec des artistes et oui, il y a un attachement, que je ne peux pas définir, une aimantation si l'on peut dire. On sait que c’est un énorme poids. On l’a vu pour nos parents, qui sont morts jeunes. C’est une alchimie à la fois subie et passionnée", résume Claire Pierlot.

Notre coup de cœur : la jolie cour centrale, carrée, et fleurie. - Radio France
Notre coup de cœur : la jolie cour centrale, carrée, et fleurie. © Radio France - Delphine Martin

C’est cette alchimie, sans doute, qui les pousse à faire vivre le lieu coûte que coûte, avec la même exigence et la même ouverture d'esprit que leurs parents. C'est ce qui fait de Ratilly un lieu inclassable et attachant : à la fois château, atelier, centre d'art… et maison de famille.

Ratilly : une histoire de famille - Le reportage de Delphine Martin

Le château possède aussi un magasin de poterie, où l'on peut acheter les grès de Ratilly. - Radio France
Le château possède aussi un magasin de poterie, où l'on peut acheter les grès de Ratilly. © Radio France - Delphine Martin

Visiter le château de Ratilly

  • Le château de Ratilly se visite tous les jours de 10h à 18h
  • L’exposition d’été, à voir jusqu’au 4 novembre, est consacrée aux œuvres d’Agathe de Bailliencourt (peintures, installations, dessins)
  • L’atelier de poterie est ouvert aux visiteurs toute l’année. On y produit plus de 200 modèles de poterie dessinés par Jeanne Pierlot, dont l’emblème est une chouette et connu sous l’appellation « Grès de Ratilly ». On peut aussi y admirer une collection de grès anciens. 

NOS COUPS DE CŒUR EN PUISAYE :