Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Couvre-feu décalé et changement d'heure : "On profite du soleil jusqu'au dernier moment"

-
Par , France Bleu Poitou

Entre le couvre-feu décalé, jusqu'à 19 h et le passage à l'heure d'été qui nous a fait gagner une heure de jour, ce week-end était l'occasion de profiter d'une sortie au soleil. Reportage au parc de Blossac à Poitiers.

Bientôt 19 h dans le parc de Blossac, et les Poitevins profitent jusqu'au dernier moment du soleil.
Bientôt 19 h dans le parc de Blossac, et les Poitevins profitent jusqu'au dernier moment du soleil. © Radio France - Claire Guédon

Il est bientôt 19 h et le parc de Blossac n'est pas encore vide : les Poitevins veulent profiter jusqu'au dernier moment de la journée. Avec le passage à l'heure d'été, les Français ont gagné une heure de jour. Couplé avec un couvre-feu décalé à 19 h, il était facile d'oublier l'heure. 

"Je n'ai même pas regardé quelle heure il était, avec l'heure d'été, on n'y pense plus", avoue Benoît, venue avec sa famille et ses amis profiter du beau temps. "On a eu le temps de faire un barbecue, de se promener, la journée a l'air plus longue." Et pourtant, il va bien falloir rentrer chez soi à 19 h, mais pour Tom et ses amis, cela ne signe pas la fin de la journée. "On a la chance de vivre en collocation, rien ne m'empêche de continuer dans la cour", se réjouit le jeune homme. 

"C'est le pire moment pour mettre un couvre-feu", Manon, étudiante 

Plus loin, Manon et ses amies sont bien plus amères : "À la limite, pendant l'hiver, ça va, à 17 h, il fait noir, t'es chez toi. Mais là, c'est le pire moment pour mettre un couvre-feu", reconnaît cette étudiante. Elle s'inquiète aussi d'un prochain reconfinement, comme Antoine et sa compagne Cécile. "On aimerait pouvoir rester plus longtemps et on espère qu'Emmanuel Macron ne va pas nous annoncer jeudi encore un confinement", s'inquiète-t-il. 

Il est 19h et le parc de Blossac se vide petit à petit.
Il est 19h et le parc de Blossac se vide petit à petit. © Radio France - Claire Guédon

Sur un banc, Marie et Coralie se détendent après une journée de révisions, ravies de pouvoir profiter du soleil plus longtemps. "Avant, on ne sortait pas mais avec les beaux jours qui reviennent, c'est très agréable." 

À 19 h, le parc commence à bien se vider, tout le monde rentre chez soi, "on espère ne pas se prendre d'amende", sourit Antoine et sa compagne, ils habitent juste à côté du parc de Blossac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess