Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le Souffle de la terre annulé, les organisateurs réfléchissent à un plan B

-
Par , France Bleu Picardie

Les organisateurs ont préféré reporter le spectacle prévu à la fin de l'été au vu de la situation sanitaire. Le metteur en scène travaille sur un spectacle alternatif, axé sur la pyrotechnie, qui pourrait être proposé au public au mois de septembre.

Le stock des costumes du souffle de la terre
Le stock des costumes du souffle de la terre © Radio France - Fabien Le Cloirec

Pas de Souffle de la terre cette année encore à Ailly-sur-Noye. Pour la deuxième année consécutive, ce son et lumière qui retrace l’histoire de la Picardie est reporté à cause du coronavirus. En temps normal, le bénévoles se produisent les vendredis et samedis soir entre la fin aout et la mi-septembre devant près de 5.000 spectateurs. 

Trop tard, trop risqué

Les organisateurs ne veulent pas mettre en danger les spectateurs et les bénévoles qui se croisent en coulisses les soirs de représentations. Christian de Caffarelli, le président du Souffle de la Terre, a donc préféré renoncer : "Le temps passe, mais même avec la montée en puissance de la vaccination, on n'était pas sereins pour préparer cette saison. C'est maintenant que beaucoup d'étapes de la préparation du spectacle auraient dû se jouer. Avec _le confinement, le couvre-feu_, les limitations pour les rassemblements, ce n'est pas possible. L'aspect sanitaire et sécuritaire l'a emporté sur la prise de risque."

La crainte de clusters

Christian de Caffarelli évoque aussi la question des coulissesqui sont, quelque part, le point névralgique du spectacle et qui auraient pu poser problème : "Aujourd'hui, en terme de distanciation, on nous demande me mettre à disposition 4 mètres carrés par personne. Mais dans nos coulisses, les proportions sont inversées : on a plutôt 4 bénévoles au mètre carré ! On a regardé avec le metteur en scène comment on pouvait réorganiser les déplacements des équipes. Mais ce n'est pas possible. On a 400 acteurs chaque soir sur scène, donc 400 personnes qui se croisent en coulisses, qui changent de costumes en même temps, qui se côtoient. _On ne voudrait pas que le Souffle de la terre soit connu comme étant un lieu où se forment des clusters._"

Un spectacle pyrotechnique comme alternative ?

Le metteur est scène du Souffle de la Terre travaille actuellement à un plan B : un spectacle pyrotechnique de moindre ampleur qui pourrait être organisé au mois de septembre, selon Christian de Caffarelli : "On est en train de réfléchir et de travailler sur un spectacle que l'on pourrait produire à l'automne : le texte est en cours d'écriture.  Il se ferait sous une forme différente avec moins d'acteurs, ce qui permettrait de mieux gérer l'aspect distanciation et promiscuité. Mais ça ne sera pas un Souffle de la terre au rabais,  on part sur quelque chose de complètement différent. On resterait sur le thème de la Picardie, mais avec une autre approche. On partirait plutôt sur _un spectacle pyrotechnique avec des effets spéciaux_, pas sur les grands tableaux que l'on avait pour habitude de faire. Cela permettra aux bénévoles de se rassembler autour d'un projet et pour pouvoir garder le contact avec nos spectateurs."

La 35ème édition du Souffle de la terre est d'ores et déjà programmée tous les vendredis et samedis du 19 août au 17 septembre 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess