Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : moins de 1000 spectateurs à Rennes, le secteur artistique durement touché

-
Par , France Bleu Armorique

A Rennes, la jauge dans les salles de spectacle est désormais limitée à un millier de personnes au lieu de 5000 autorisées auparavant. Au Liberté, la principale salle de concerts de la ville, aucun spectacle n'est prévu d'ici décembre. De leur côté, les festivals réclament des aides pour survivre.

A Rennes, le Liberté va rester fermé pendant plusieurs semaines
A Rennes, le Liberté va rester fermé pendant plusieurs semaines © Radio France - Loïck Guellec

La crise sanitaire touche durement le spectacle vivant. L'abaissement de la jauge de 5000 à 1000 spectateurs à Rennes (Ille-et-Vilaine) pour lutter contre le coronavirus met quasiment à l'arrêt le secteur artistique. Après 6 mois d'arrêt, le Liberté, la principale salle de concerts de Rennes (Ille-et-Vilaine), n'a pu proposer que trois spectacles avant de devoir tout arrêter. Ses pertes financières s'élèvent à plusieurs centaines de milliers d'euros. Jeudi 24 septembre, 1900 personnes masquées ont applaudi les Tri Yann au Liberté pour leur tournée d'adieux. C'était le dernier concert. Depuis la salle est silencieuse "en octobre et novembre, on n'aura pas de propositions artistiques" déplore Yves Barré directeur du Liberté "en décembre auront lieu peut-être des concerts pour les Trans Musicales. Du coup, on se retrouve à créer une saison dans l'urgence, on a décalé le premier semestre 2020 sur le 2è semestre de cette année; puis on décale maintenant vers 2021, voire 2022".

Fragilité des festivals

Ces incertitudes, les festivals les vivent aussi car les perspectives pour 2021 sont très floues.  Les Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère) ont reporté intégralement en 2021 leur édition annulée cet été. L'Etat a promis 200 millions d'euros d'aide pour le spectacle vivant privé mais "quelles seront les critères retenues" s'interroge Jérôme Tréhorel directeur général des Vieilles Charrues "on souhaite qu'ils soient objectifs et adaptées en fonction des différentes structures et des coûts. On demande aussi que les mesures de chômage partiel soient prolongées au delà du 31 décembre 2020 afin de maintenir les emplois dans nos festivals et pour ne pas creuser les déficits".

Jérome Tréhorel (à gauche) directeur général des Vieilles Charrues et Yves Barré directeur du Liberté à Rennes
Jérome Tréhorel (à gauche) directeur général des Vieilles Charrues et Yves Barré directeur du Liberté à Rennes © Radio France - Loïck Guellec

"Des cris de détresse"

A Rennes, le MeM, une salle de spectacles plus proche d'un café concert, peut poursuivre son activité passant sous les radars des dernières mesures sanitaires de la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Le concert de Jeanne Cherhal, prévu jeudi 1er octobre après avoir été reporté, est confirmé comme celui de Pomme le mercredi 28 octobre. "C'est pas la grande joie même si je suis de nature plutôt optimiste" reconnait Yves Barré.

Il y a des cris de détresse dans le secteur du spectacle vivant. Faut pas que l'Etat nous laisse tomber - Yves Barré

Promis par la ministre de la culture Roselyne Bachelot, les Etats généraux des festivals ont lieu les 2 et 3 octobre 2020 à Avignon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess