Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : un passionné d'histoire veut créer une association de reconstitution historique du maquis du Limousin

-
Par , France Bleu Creuse

Bruno Marmion est un féru d'histoire depuis l'enfance. Installé depuis huit ans à Saint-Maurice-la Souterraine, il s'est pris de passion pour les maquisards limousins. Il souhaite aujourd'hui recruter des personnes pour créer une association afin de réaliser des reconstitutions historique du maquis.

Bruno Marmion souhaite créer une association de reconstitution historique du maquis du Limousin de 1944.
Bruno Marmion souhaite créer une association de reconstitution historique du maquis du Limousin de 1944. © Radio France - Virginie Vandeville

Le premier amour de Bruno Marmion est la première guerre mondiale. Cette passion lui vient de sa famille. "Mon arrière grand-père était au troisième régiment d'artillerie en 1914. Mon grand-père, lui, a fait la guerre des colonies. Un jour, j'ai retrouvé dans un meuble, chez lui, une arme lui appartenant et un morceau d'uniforme. Je devais avoir 11-12 ans", raconte l'homme de 53 ans. 

A partir de ce moment, Bruno Marmion n'a pas cessé de chercher et collectionner des objets au point d'avoir récupérer des centaines d'objets. Dans son salon, trois vitrines abritent des coquetiers, des tabatières, des coupes papiers, des douilles, des médailles etc. 

Mais quand Bruno Marmion s'installe à Saint-Maurice-la-Souterraine, en Creuse, il y a huit ans, il s'est épris de l'histoire des maquisards limousins. Chaque dimanche, il farfouille dans les brocantes, les vides-greniers où il récupèrent "surtout des livres sur l'histoire de l'époque. Je travaille dans une déchetterie. Il m'arrive de parler de ma passion à mes clients. Le jour d'après, il y en a qui m'amènent des choses d'époque qu'ils comptaient jeter".

Faire perdurer la mémoire

Bruno Marmion essaye d'en apprendre tous les jours sur ceux qui, pendant la seconde guerre mondiale, "sont morts pour notre liberté". Alors l'idée d'une association capable de faire des reconstitutions historique du maquis de 1944.

"Il n'existe pas d'association de reconstitution historique dans le Limousin. Je me suis dit, après tout pourquoi pas honorer ces maquisards ? Je veux regrouper des gens passionnés de cette époque. Des personnes qui veulent apporter leurs connaissances, retrouver des témoins, des témoignages. Nous pourrions faire des commémorations, intervenir dans les écoles. Peut-être même de créer une bourse aux antiquités. J'aimerais raconter l'histoire des maquisards que la France connaît si peu.", explique Bruno Marmion.

Une association que l'homme compte créer au plus vite. Il espère réunir au moins 15 personnes. Une personne a rejoint l'aventure pour l'instant. Si vous aussi vous souhaitez les rejoindre. Vous pouvez contacter Bruno Marmion sur son adresse mail : bruno-7@sfr.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess