Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Creuse : une scierie alternative, attraction touristique du plateau de Millevaches

mardi 7 août 2018 à 19:29 Par Armêl Balogog, France Bleu Creuse

Cet été, plus de 150 personnes ont visité la scierie Ambiance Bois, de Faux-la-Montagne, en Creuse. La société anonyme à participation ouvrière a été créée il y a une trentaine d'années.

En Creuse, les touristes se pressent pour visiter une scierie alternative sur le plateau de Millevaches
En Creuse, les touristes se pressent pour visiter une scierie alternative sur le plateau de Millevaches © Radio France - Armêl Balogog

Faux-la-Montagne, France

Plus de 150 personnes ont visité les ateliers et hangars d'Ambiance Bois, la scierie installée depuis une trentaine d'années à Faux-la-Montagne, sur le plateau de Millevaches en Creuse. Un succès estival auprès des touristes en quête de modes de vie alternatifs. La dernière des quatre visites, mardi 7 août, a attiré une cinquantaine de curieux.

Des passionnés de bois et de vie alternative

Arnaud a les yeux grands ouverts. Le passionné de bois vient des Bouches-du-Rhône et est en vacances dans le coin. "J'aime beaucoup ça, oui. Planches, parquet… C'est un produit noble qui vit, qui se renouvelle", explique-t-il en regardant les piles de planches et en posant des questions sur les menuiseries.

Mais comme les autres visiteurs, il est surtout intéressé par l'identité de cette entreprise un peu particulière. "Une politique de retour à la nature et aux bons principes", selon lui. "Je pense que ce sont des gens d'une certaine qualité qui peuvent y arriver", commente un autre visiteur.

"C'est parce que j'ai vu le documentaire. J'étais intriguée par Ambiance Bois", confie Véronique, qui a vu le film "Ambiance Bois, le travail autrement" lors d'un festival. 

Faire connaître ses valeurs

Véronique pose beaucoup de questions sur la stratégie de l'entreprise. "Votre gros truc, c'est sans traitement ?" "Est-ce que vous vous empêchez de grossir ?" "Pourquoi il y a des bretons qui viennent acheter ici ? – Mais parce que nous sommes mondialement connus", sourit Claire Lestavel, qui guide le groupe. 

"On est toujours contents de faire part de notre expérience en tant qu'entreprise un petit peu différente des structures classiques, assure-t-elle. En fait, on est assez transparents, et je pense que ça plaît aux gens parce que plus ça va, plus les liens entre les gens se distendent."

Ambiance Bois est symbolique, sur le plateau de Millevaches. La société anonyme à participation ouvrière (Sapo) a été créée il y a 30 ans. Une vingtaine de personnes y travaillent, toutes au même niveau hiérarchique, payées au même tarif. Les salariés prennent les décisions collégialement et élisent leur PDG parmi eux, au tirage au sort.

De nouveaux clients à la clé

Ces visites permettent à l'entreprise de se faire connaître encore davantage, voire de trouver de nouveaux clients. Christelle et sa famille, par exemple. Ils sont originaires du nord de la France et viennent d'acheter une maison sur le plateau. Ils sont venus visiter la société pour mieux la connaître avant d'y faire appel.

"Leur façon de fonctionner est intéressante", dit-elle, enjouée à la fin de la visite. "Autant prendre les matériaux dans la région plutôt que les prendre du Nord, et faire vivre les alentours". Ambiance Bois, pour elle, c'est un retour à l'humain. Une "utopie" à laquelle Christelle a bien envie de croire.