Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : 40e anniversaire de la disparition de Claude François

Dannemois, le lieu de pèlerinage des fans de Claude François

vendredi 9 mars 2018 à 5:44 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Le petit village du Gâtinais est presque à lui tout seul un mémorial de Claude François. 40 ans après sa mort, fans de la star et nostalgiques des yé-yé ou des années disco viennent toujours visiter l'ancienne demeure du chanteur et se recueillir sur sa tombe.

Racheté en 1998, le Moulin abrite un restaurant, un musée, une boutique, et bientôt un hôtel.
Racheté en 1998, le Moulin abrite un restaurant, un musée, une boutique, et bientôt un hôtel. © Radio France - Nicolas Olivier

Dannemois, Essonne, France

"Sans Cloclo, qui connaîtrait Dannemois ? Personne !" Marie-Claude Lescure, propriétaire du Moulin de Claude François depuis vingt ans, est bien placée pour mesurer l'engouement autour du chanteur. En cette période de commémoration du 40e anniversaire de la disparition de la star, les touristes sont nombreux à se croiser dans les rues étroites du petit bourg de 831 âmes, non loin de Milly-la-Forêt. Souvent des cars débarquent les visiteurs par dizaines pour un repas-spectacle précédé d'une visite du Moulin et d'une halte au cimetière, distant de quelques centaines de mètres. 

Nostalgie

Claude François avait acheté cette bâtisse du XIIe siècle en 1964. Un vieux moulin et une grange posés dans un vaste domaine bucolique coupé par une rivière (l'Ecole). L'artiste investira sans compter pour transformer les lieux en une résidence familiale de star, avec jardin à l'anglaise, piscine chauffée et sonorisée (copiée sur celle d'Elvis Presley), sauna, salle de cinéma, et une "maison américaine" prévue pour recevoir chaque week-end ses nombreux amis. La propriété, passée de mains en mains dans les années 80, finira par tomber en ruine. Jusqu'en 1998 quand les Lescure, un couple de boulangers du Périgord, rachètent le site. Ces fans de Cloclo restaurent tout à l'identique et ouvrent un musée et un restaurant, "Les Disques d'Or". Depuis, le Moulin de Dannemois entretient le souvenir de Claude François pour le plus grand bonheur des nostalgiques des années 60 et 70. Un hôtel de luxe de 14 chambres est aussi en projet, les travaux pourraient démarrer l'année prochaine. 

Le tube "Comme d'habitude" a été écrit sur cette pelouse en 1967. - Radio France
Le tube "Comme d'habitude" a été écrit sur cette pelouse en 1967. © Radio France - Nicolas Olivier

Kitsch

Pour 12 euros, la visite guidée donne accès à la maison américaine et sa décoration kitsch : le lieu est aménagé à l'identique (photos à l'appui) avec moults objets d'époque. Après un passage au bord de la piscine, les visiteurs sont ensuite emmenés dans le "loft" transformé en musée avec une collection de costumes et de pièces rares. Enfin, les fans sont invités à passer par la case boutique, où sont vendus quelques articles de merchandising, des vieux numéros de Podium ou des vinyles à 40 euros. Au restaurant (accessible sur réservation uniquement), des spectacles sont proposés avec un sosie "officiel" de Cloclo, Franck D'Auria accompagné évidemment de ses Clodettes. Ce dimanche 11 mars, jour des 40 ans de la mort de Claude François, le déjeuner spectacle à 120 euros "tout compris" affiche complet depuis très longtemps. "On ne fait pas ça pour l'argent, mais par passion, affirme Pascal Lescure, le maître des lieux. Les recettes nous permettent tout juste de continuer à restaurer, et de faire les ventes aux enchères pour trouver de nouveaux objets". 

Une tombe visible de loin

Ce dimanche, l'autre passage obligé pour les fans sera le cimetière de Dannemois, où reposent Claude François et ses parents. La tombe a des allures de mausolée avec sa statue de marbre grandeur nature, ses vasques massives et ses dizaines de plaques.

La sépulture de Claude François, et celle de sa mère "Chouffa". - Radio France
La sépulture de Claude François, et celle de sa mère "Chouffa". © Radio France - Nicolas Olivier

A Paris, une messe officielle d'hommage sera célébrée ce samedi 10 mars à 15h à Notre-Dame d'Auteuil. La capitale attire aussi les nostalgiques de Cloclo, qui défilent régulièrement le long du boulevard Exelmans dans le 16e arrondissement. Claude François avait installé les bureaux de sa petite entreprise au numéro 122, et surtout il vivait à quelques centaines de mètres de là, dans l'appartement du numéro 46. Là où il s'est éteint brutalement, électrocuté dans sa salle de bain dans l'après-midi du samedi 11 mars 1978. Au sommet de sa gloire, à 39 ans.