Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Dans la baie de Somme, des cavaliers veillent à la sécurité des promeneurs

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Depuis deux ans, une patrouille à cheval sillonne la baie de Somme lors de la marée montante pour aller à la rencontre des promeneurs et les prévenir du danger. Dans la baie, il est fréquent de se retrouver bloqué par la mer en quelques secondes.

Les trois cavaliers patrouillent tous les jours pendant l'été, et les weekends hors saison, d'avril à septembre.
Les trois cavaliers patrouillent tous les jours pendant l'été, et les weekends hors saison, d'avril à septembre. © Radio France - Bastien Deceuninck

Le Crotoy, France

La baie de Somme est un endroit aussi magnifique que dangereux. Il faut redoubler de prudence lorsque l'on s'y aventure à pied, car la marée y monte très vite, et il est facile de se retrouvé piégé par la montée des eaux. C'est pour cela que depuis deux ans, des cavaliers patrouillent à cheval lors de chaque marée montante, pour prévenir les promeneurs du danger qu'ils encourent.

Du haut de leurs montures, Pascal, Sophie et Alexandra ont une vue imprenable sur la baie. À cheval, ils se faufilent entre les flaques et les sables mouvants, dans un paysage qui change à chaque marée. Au loin, ils aperçoivent trois personnes qui se dirigent vers la mer. Mauvaise idée : celle-ci a commencé à monter et il faut donc revenir au plus vite vers la terre. "S'ils continuent, explique Alexandra, ils risquent de se faire encercler par la marée et de ne plus pouvoir ressortir."

Rentrer deux heures avant la marée haute

Pourtant, l'eau semble encore loin, à plusieurs centaines de mètres. Mais le danger est bien là, et la mer entre dans la baie à une vitesse allant jusqu'à 10km/h. "Les gens ne font pas attention, renchérit Sophie. Ils vont à la plage comme s'ils allaient au cirque. Ils ne regardent même pas les horaires de marée, alors qu'il faut quitter la baie au mois deux heures avant la marée haute!"

Ils racontent l'incident survenu le 1er juillet dernier. "Trois adolescents qui revenaient des huttes de chasse se sont fait encercler par la marée.  Nous ne les avons vu qu'au dernier moment. Quand nous sommes allés les récupérer, les chevaux avaient de l'eau jusqu'au genou. Au retour, ils en avaient jusqu'au poitrail". Soit une hauteur d'un mètre environ.

Le cheval, animal parfait pour la baie de Somme

L'utilisation du cheval ne doit rien au hasard : "Comme on est en hauteur, on peut voir très loin" explique Pascal. "On peut aussi se déplacer très vite pour aller récupérer les gens très rapidement." L'animal se faufile partout dans la baie, bien plus facilement qu'un 4x4 ou un quad qui resterait bloqué dans un chenal un peu trop profond. 

Le cheval est aussi un excellent outil de communication, notamment avec les enfants, ravis de pouvoir approcher les cavaliers qui en profitent pour faire passer des messages de prévention. À l'inverse, l'aspect imposant du cheval est aussi utile pour faire entendre raison à des promeneurs parfois récalcitrants... Une méthode qui fonctionne : depuis deux ans, il n'y a plus de noyades au Crotoy.

Merci au club hippique de la Cavalcade, au Crotoy, d'avoir mis gracieusement à notre disposition un cheval pour réaliser ce reportage.