Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans les salles de sport de Limoges on attendait la réouverture avec impatience

-
Par , France Bleu Limousin

Bonne nouvelle pour ceux qui sont en manque d'activités physiques et qui fréquentent les salles de sport. Ces dernières vont pouvoir de nouveau accueillir leurs adhérents dés ce mardi. Une décision très attendue dans les salles de Limoges mais qui demande beaucoup de réorganisation.

L'ouverture des salles de sport se fait avec des règles sanitaires très strictes (photo illustration)
L'ouverture des salles de sport se fait avec des règles sanitaires très strictes (photo illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

"C'est un grand soulagement" pour Bertrand Gibeau responsable d'une salle Elancia à Limoges où sont inscrits environ 1500 adhérents. Mais c'est aussi un casse tête pour faire respecter les mesures sanitaires. "On travaille d'arrache pied pour remettre la salle aux normes car nous avons un parc important d'appareils ... les coachs porteront des masques, il y aura des lingettes et du gel hydroalcoolique" mais certains appareils ont dû être retirés pour favoriser la distanciation sociale. "Il a fallu repenser l'organisation et nous allons devoir aussi limiter le nombre de personnes"explique t-il encore. Autrement dit l'accueil se fera vraisemblablement sur réservation. 

Un nombre limité d’adhérents pour les cours collectifs ?

De son côté Laurent Lasalvary qui dirige à Limoges l'association "Sport santé au féminin" attend encore des mesures précises du ministère des sports. Il a déjà repris des cours en petit nombre il y a trois semaines en extérieur car l'association dispose d'un jardin . Mais il ne sait pas encore vraiment combien il va pouvoir accueillir d’adhérentes en salle. Ici pas d'appareils mais des cours collectifs. Et il s'interroge sur le retour des adhérentes. "Il y a l'inconnue de savoir si elles vont avoir peur de revenir après ce climat anxiogène". Mais Laurent Lasalvary se dit prêt à amplifier les créneaux horaires pour permettre d'assurer les cours en petit nombre.

La reprise des salles de sport : un enjeu économique

il était tant de reprendre pour l'aspect santé et moral des adhérents qui vont retrouver également du lien social expliquent les responsables de salles. Mais il faut aussi prendre en compte l'enjeu économique pour Laurent Lasalvary. "Ces derniers mois ont été difficiles pour nos coachs sportifs qui sont auto-entrepreneurs".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu