Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Dax - "Toros y salsa" : feu d'artifice sur fin de temporada majeure

-
Par , France Bleu Gascogne

La feria" Toros Y Salsa" à Dax. Clôture de la saison taurine thermaliste. Deux très bonnes corridas de toros et une novillada de grand calibre ont parachevé une temporada dacquoise de beau standing.

Baptiste Cissé, tauromachie d'harmonies
Baptiste Cissé, tauromachie d'harmonies - Vuelta al ruedos

Dax, France

Ce dimanche, deux oreilles pour Baptiste Cissé le matin lors de la novillada et une pour Jean- Baptiste Molas. Le soir deux oreilles  pour Enrique Ponce, une pour Alejandro Talavante et une au dernier toro pour El Adoureño qui prenait l’alternative.

Après une excellente feria d’aout Dax a sabré le champagne dans la salsa. Belle et intense corrida de Victorino Martin samedi, vibrante, intense et présentée de luxe avec Emilio De Justo qui triomphe à nouveau comme il y a trois semaines. 

Rafael Cruz ganadero de race avec Christophe Andiné et Colette Lacomme du Bolsin de Bougue. - Maxppp
Rafael Cruz ganadero de race avec Christophe Andiné et Colette Lacomme du Bolsin de Bougue. © Maxppp - Carlos Garcia

Superbe novillada de Jose Cruz ce dimanche matin, un nectar d'encierro et le succès de Baptiste Cissé dans la plénitude d’une tauromachie lumineuse et posée. Les débuts également, dans cette matinale dorée, avec la cavalerie, du dacquois Jean- Baptiste Molas, une révélation de fluidité, de saveurs, d’allure et de profondeur. Le soir enfin clôture de temporada avec une bonne course de Victoriano del Rio et quatre excellents toros. Enrique Ponce retrouvé sans maniérisme dans son jardin dacquois théâtre de tant de ses grands moments avec la distinction d‘un toreo quasi parfait. Ponce coupe deux oreilles à son premier toro. Un chef d’œuvre de faena.

Ponce, triomphe en son jardin dacquois - Maxppp
Ponce, triomphe en son jardin dacquois © Maxppp - Rodrigo Jimenez

Talavante, lui, hélas encore une fois mal servi par le sort comme un peu partout malheureusement souvent cette année coupe un trophée. Et Yannis Djeniba « El Adoureño » torero de vingt et un printemps qui prenait l’alternative est à la hauteur du défi. Le gersois de Nogaro torée avec une envie majuscule, "las ganas", s’en sort avec les honneurs, et coupe une oreille de reconnaissance au dernier cornu. 

El Adoureño, au bout du rêve, l'alternative - Aucun(e)
El Adoureño, au bout du rêve, l'alternative - Fermin Rodriguez

Dax a brillé tout l’été. Sans triomphalisme les dirigeants taurins dacquois ont de quoi être très légitimement satisfaits du travail accompli et des choix opportuns. Quant à  Emilio de Justo, le triomphateur de la saison a annoncé en exclusivité sur France Bleu Gascogne vouloir s’enfermer dans Dax face à six Victorino Martin l’été prochain. L’affaire  est alléchante, on en salive déjà !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu