Culture – Loisirs

Dax : "Toros y salsa", le caviar et la soie

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne dimanche 11 septembre 2016 à 22:12

Toros y salsa : triomphe de Manzanares qui coupe deux fois une oreille
Toros y salsa : triomphe de Manzanares qui coupe deux fois une oreille © AFP -

Toros y salsa à Dax. Clôture de temporada taurine dans la cité thermale. Ce dimanche, rideau sur la saison en deux temps.

Le matin une grande novillada de La Quinta et le triomphe du français Adrien Salenc qui coupe deux fois une oreille. Le soir, dernière course de la saison, toros de Montalvo pour El Juli, Manzanares et David Galvàn. Et triomphe de Manzanares qui coupe deux fois une oreille, Galvàn en coupant une pour sa part.

Affluence forte le matin, beau conclave le soir, le final dacquois a permis de se séparer sur une dernière touche de qualité belle. D’abord avec la remarquable novillada de La Quinta matutinale, toros beaux, racés, quatre exemplaires formidablement racés. Une course qui a permis au jeune provençal installé à Madrid Adrien Salenc de s’imposer, pour la troisième fois de la semaine à la suite de ses deux succès en Espagne. Juan de Castilla et Luis David Adame,les deux autres protagonistes sont largement au-dessous de ce caviar de La Quinta. Le soir corrida approximative de Montavlo. Le premier est invalide, le "sobrero" incertain. Les choses s’améliorent peu à peu mais pas pour El Juli qui touche le mauvais "sorteo" même si le castillan fait effort très notable à son second.

David Galvàn, vingt-quatre ans, matador de Cadiz, laisse belle impression et coupe une oreille pour sa fraicheur et sa détermination.

Julien Lescarret, consultant tauromachie France Bleu Gascogne

Mais l’archi-pontife de soie, le magister de lenteur et d’inspiration tout autant que de technique c’est Jose Maria Manzanares pour deux faenas ourlées parachevées, les deux, par deux estocades "al recibir", en endurant la charge du toro, foudroyantes comme d’hab. Le triomphe. Sans conteste. Un de plus pour le beau gosse.