Culture – Loisirs

De jeunes stagiaires participent au déménagement des collections du Musée lorrain

Par Esteban Pinel, France Bleu Sud Lorraine vendredi 5 août 2016 à 11:42

Anne-Laure Rameau, la responsable de la régie du musée, pose avec le support sur lequel reposeront des épées dans la future réserve.
Anne-Laure Rameau, la responsable de la régie du musée, pose avec le support sur lequel reposeront des épées dans la future réserve. © Radio France - Esteban Pinel

Cinq étudiants en master d'histoire de l'art prêtent main forte au transfert des collections du Musée lorrain de Nancy. Leur stage se termine ce vendredi. Pendant trois semaines, ils se sont formés aux techniques minutieuses du conditionnement et ont accéléré ce gigantesque déménagement.

Ils viennent de Montpellier, de Rennes et de l'école du Louvre. Ils sont étudiants en master d'histoire de l'art, et pendant trois semaines, cet été, ils donnent un coup de main au déménagement des collections du Musée lorrain de Nancy. Depuis septembre 2013, les musées de l'agglomération s'affairent à transférer leurs œuvres dans une nouvelle réserve moderne mutualisée. Au Musée Lorrain, il y a quelque 155.000 objets à déménager !

Pour la deuxième année, la régie des œuvres a fait appel à de jeunes stagiaires pour participer au conditionnement. Autrement dit le rangement et la protection de ces objets précieux dont certains datent du Moyen-âge.

Dylan Lolio, étudiant en Master II "collections et musées", découpe le rembourrage des boites de conditionnement qui hébergeront les oeuvres. - Radio France
Dylan Lolio, étudiant en Master II "collections et musées", découpe le rembourrage des boites de conditionnement qui hébergeront les oeuvres. © Radio France - Esteban Pinel

L'équipe a vidé une pièce entière du Palais ducal. Près de 300 objets militaires, essentiellement du XIXe siècle. Fusils, armures, épées... Les jeunes ont appris comment conditionner au mieux tous ces objets. Brigitte Denesle, la chargée du transfert des collections du musée, chapeaute l'opération.

Nous les avons fait réfléchir sur la bonne méthode à adopter. Ces objets sont destinés à rester pendant des dizaines d'années en bon état dans la réserve."

Les stagiaires ont été efficaces. Ils ont réalisé le chantier Militaria en à peine plus de deux semaines. De quoi commencer à conditionner des vitraux.

"Le stage nous permet de voir comment se passe un transfert d'oeuvre et d'apprendre les techniques du conditionnement. C'est très complet", explique Laurence, 22 ans. Cette expérience ajoute une belle ligne au CV des stagiaires et les aide à y voir plus clair dans leur orientation vers les métiers d'art.

Du côté du Musée lorrain, le bilan du stage, qui se termine ce vendredi 5 août, est encore positif. Le déménagement s'est accéléré. Voilà qui n'est pas de trop alors qu'environ 4.300 objets ont été transférés sur plus de 150.000.

Partager sur :