Culture – Loisirs

De la Dordogne au Japon en passant par l’Angleterre… Cinq sorties à faire en Périgord, ce week-end

Par Christophe Tastet, France Bleu Périgord vendredi 6 octobre 2017 à 16:00

La Dordogne en 1896...
La Dordogne en 1896... © Getty

Des traditions Périgourdines ou japonaises, des livres, du cabaret et des marrons ; cinq sorties pour ce week-end des samedi 7 et dimanche 8 octobre 2017 en Dordogne que vous recommande France Bleu Périgord.

Fête du Terroir et des Traditions, dimanche au Bugue

En partenariat avec la commune et le Comité des fêtes de la Farge, l’association « Terroir et Tradition du Bugue » organise ce dimanche la 3ème édition de cette fête qui a accueilli l’an dernier 5.000 visiteurs. Seront présents les vieux métiers, à travers un feuillardier, un tourneur sur bois, un forgeron, un tapissier et un tailleur de pierre… Des jeux à l’ancienne vous seront proposés par un animateur du Musée Agricole de Salviac… Des rouleurs de barriques venus de Lussac-Saint-Emilion vous feront une démonstration de leur savoir-faire sur les quais… Vous pourrez également admirer l’exposition de matériel agricole ou la ferme pédagogique, écouter les 2 bandas et 2 groupes folkloriques présents, participer aux animations prévues par le « Village du Bournat », profiter des balades en calèches et poneys ou encore saliver au concours de soupe, ou profiter de la Foire de l’arbre. Un nouveau spectacle est enfin prévu cette année : la « Vache Simone » qui, paraît-il, est une vache savante. Des animations, des métiers, des jeux, de l’artisanat d’hier et d’aujourd’hui, le milieu agricole et tout ce qui en découle ; c’est tout cela à la fois qui vous attend au Bugue dimanche, de 9h à 18h, avec cette « Fête du Terroir et des Traditions ». L’entrée et les animations seront gratuites ! (Réservations repas « Menu tradition » à 22 euros : 06 78 96 57 86)

Japan Day à Périgueux, ce samedi

Que faisiez-vous le 11 février 660 av. J.-C. ?... Eh bien de l’autre côté de la planète, des hommes nippons ni mauvais ont fondé ce lointain pays qu’est le Japon. 2.677 ans plus tard, le pays a évolué, naviguant entre traditions et modernité, cerisiers et voitures hybrides, et offrant à la Terre entière ce qui fait sa spécificité. Samedi, à Périgueux, on vous propose une journée entière dédiée au Japon. Une exposition de photos de Christine Pakula vous sera proposée ; une artiste photographe qui réalise des portraits dont les modèles sont en fait… des poupées ! Si, par ailleurs, vous savez vous déguiser, vous serez les bienvenus pour le concours de « cosplay », un loisir consistant à jouer le rôle de son personnage de fiction favori en imitant son costume, ses cheveux et son maquillage. Enfin vous apprendrez tout un tas de nouveaux mots de la langue Française à travers les bonzaïs, les bijoux en origami, le shiatsu, les katanas, un atelier contes Kamishibai, un autre de Tai-chi et un dernier imprononçable mais que je vais quand même tenter d’écrire : Aikido Kobayashi. Ce Japan day vous attend samedi à la Filature de l’Isle de Périgueux, de 13h à 19h.

Salon du Livre Régional à Coulaures, dimanche

Des auteurs, des dédicaces et des cafés littéraires ; la Commune et l’association « Coulaures Patrimoine » vous convient à la 10ème année du Salon du Livre Régional, avec le partenariat du Cercle d’Histoire et de Généalogie du Périgord. Ouverture du salon ce dimanche à 10h, en présence d’une trentaine d’auteurs et d’une demi-douzaine d’éditeurs. A 14h30 : café littéraire « André Maurois, un Normand à Excideuil », par Pierre Martial. A 15h30 : café littéraire « Le trésor convoité de l’Ordre du Temple » (Les Templiers et la société Médiévale) par Marc Fouquet. A 16h30 : café littéraire « La valse préfectorale en Périgord » par Jean-Michel Linfort. Renseignements à la mairie de Coulaures : 05 53 05 01 16.

Soirée cabaret à Domme samedi pour aider la lutte contre le cancer

Le Comité des fêtes de Domme a décidé de s’associer aux manifestations qui se déroulent en octobre dans le cadre du mois de sensibilisation des maladies du cancer en organisant une soirée cabaret dont les bénéfices seront versés à Entraide Cancer Périgord Noir. Cette soirée de samedi sera animée par des artistes locaux parmi lesquels Hervé Ménardie (secrétaire de mairie à ses heures et chanteur à ses minutes), Henri Dhuil, les « No names » (groupe d’Emma Debat) et la chanteuse Laurain’B. Au programme : chansons françaises et internationales. L’entrée est fixée à 5 euros à partir de 20h30. Des tables seront installées dans la salle et les personnes désireuses d’y participer pourront s’y asseoir autour et commander des boissons ; il est préférable de réserver auprès d’Arnaud Castanet, président du Comité des fêtes, au 06 86 95 84 37.

On va encore se retrouver marron à Abjat-sur-Bandiat…

Le Conkers est un jeu, voire un sport, inventé en Grande-Bretagne par des Anglais très Britanniques, qui se pratique avec des marrons d’Inde (spécifiquement les fruits du marronnier commun). Le jeu est pratiqué par deux joueurs, au contraire du rugby où ce sont les châtaignes, qui volent. Chacun a un marron pendu au bout d'une ficelle (lacet) et les joueurs les cognent l'un contre l'autre. Il est de pires occupations dans la vie. Le marron qui casse en premier désigne le perdant. Depuis le début des années 1990, la commune d'Abjat-sur-Bandiat accueille chaque année à l'automne le championnat de France de Conkers, cher au très attachant Stewart Edwards, ressortissant de sa gracieuse Majesté, installé dans ce village. Ce 27ème championnat de France, ouvert à toutes les nationalités et qualificatif pour les championnats du monde 2018, vous attend ce samedi, dès 14h. Chauds, les marrons !