Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

De la Normandie aux pistes savoyardes il n'y a qu'un seul train

Le TGV des neiges, ce train qui une fois par an, au milieu des vacances d'hiver, part de Cherbourg pour relier sans escale Bourg-Saint-Maurice en Savoie, est un peu une tradition en Normandie. L'un de ces rares trains s'est arrêté à Caen ce samedi midi.

Le TGV des Neiges en gare de Caen
Le TGV des Neiges en gare de Caen © Radio France - Solène Cressant

Caen, France

Le TGV des Neiges fait le plein en Normandie ! Difficile ne pas savoir qui s'apprête à monter dans ce train direct pour les pistes de ski. Près de 150 passagers l'attendent en garde de Caen ce samedi midi, tous très reconnaissables avec leurs après-ski déjà aux pieds, leurs gros anoraks ou leur ski posés sur les sièges. 

Près de 150 passagers pour le TGV des Neiges en gare de Caen - Radio France
Près de 150 passagers pour le TGV des Neiges en gare de Caen © Radio France - Solène Cressant

Sur le quai, Hervé, porte même sur son épaule la grosse luge verte de sa fille Louisa, "il faut voyager léger quand on prend le train, mais la luge on s'est dit que c'était important de la prendre !" se justifie-t-il. Juste devant lui, deux grosses valises à la forme très allongée, "oui dedans ce sont nos skis", explique une famille caennaise, avant de s'en amuser "c'est vrai que ça a un côté 'Les Bronzés font du ski', c'est très Michel Blanc !

"Cela doit être un peu plus cher que de partir en voiture, mais le rapport fatigue/coût vaut la peine" - Une passagère caennaise

Pour ceux qui vont jusqu'à Bourg-Saint-Maurice, le terminus, c'est parti pour plus de 8 heures de train, mais c'est plein d'avantages selon Corinne une habituée de la ligne, "je le prends tous les ans, c'est plus reposant et beaucoup plus rapide car on évite les bouchons sur place, en voiture cela peut prendre 14 voire 15 heures ! Et puis c'est très convivial, on retrouve souvent les mêmes familles tous les ans" raconte cette caennaise qui porte déjà de grosses Moon Boot marrons. Valéria va le prendre en famille pour la première fois, elle a vite fait son calcul "ça doit être un peu plus cher que de partir en voiture, mais le rapport fatigue/coût vaut la peine à mon avis". 

Un train direct de la Normandie aux pistes de ski - Radio France
Un train direct de la Normandie aux pistes de ski © Radio France - Solène Cressant

De la gare de Bourg-Saint-Maurice, ils n'auront plus qu'à prendre un funiculaire qui les emmènera directement à la station des Arcs, là-bas c'est sûr, leur tenue "Michel Blanc" ne fera plus décalée.