Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

VIDÉO - Décès d'Agnès Varda: "A Pirou, nous sommes fiers d'être dans son film"

-
Par , France Bleu Cotentin

La maire de Pirou, Noëlle Leforestier, se dit "très émue" après le décès de la cinéaste dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 90 ans. La réalisatrice avait tourné un film en 2016 dans le village manchois: film auquel la population avait été associée.

Agnès Varda avait été la compagne de Jacques Demy, le réalisateur des Parapluies de Cherbourg.
Agnès Varda avait été la compagne de Jacques Demy, le réalisateur des Parapluies de Cherbourg. © Maxppp - Adam Berry

Dans le village de Pirou, sur la côte ouest de la Manche, Agnès Varda était connue et appréciée. A l'été 2016, la réalisatrice était venue, en compagnie du photographe JR,  tourner un documentaire, appelé "Visages-Villages". 

Un road-trip à travers les villages de France, nominé aux Oscars aux Etas-Unis, qui montrait un quartier de Pirou complétement laissé à l'abandon. Une friche de sept hectares délaissée par un promoteur immobilier qui n'est pas allé au bout de son projet. Les habitants de Pirou avaient joué les figurants dans le documentaire. 

Elle est venu tourner une partie de son film "Visages-Villages" sur Pirou. Elle est restée plusieurs jours. Avec l'artiste JR, ils ont fait quelque chose d'extraordinaire avec la population de Pirou". Noëlle Leforestier, la maire de Pirou

Un film nommé aux Oscars et à Cannes, qui a fait beaucoup pour le rayonnement de Pirou 

"Visages-Villages" avait été présenté au Festival de Cannes (hors compétition) et l'artiste JR avait été sélectionné pour l'Oscar du meilleur documentaire. Pour Noëlle Leforestier  "Nous sommes au générique et son film est passé à Hollywood. Donc à l'étranger, on nous a connu".

Agnès Varda et le photographe JR - Maxppp
Agnès Varda et le photographe JR © Maxppp - Guillaume Georges

Un village complètement abandonné

Ce que l'on appelle "Le Village fantôme" à Pirou, c'est un espace d'environ 7 hectares, où une cinquantaine de maisons construites il y a vingt ans, avaient été laissées à l'abandon après la faillite d'un promoteur immobilier au début des années 90. Les maisons avaient été couvertes de graffitis. 

Agnès Varda et JR avaient entendu parler de ce lieu et avaient contacté la maire du village pour lui demander s'ils pouvaient venir le filmer. Les habitants ont donc servi de figurants et sont mis à l'honneur dans le documentaire.

Je me souviens de cette journée de tournage, hors du commun, presque irréelle et de ces rencontres avec JR, égal à lui-même, très gentil et Agnès Varda, plus discrète, à fond dans son projet. A la fin de la journée, je lui ai demandé comment elle avait trouvé cette journée de tournage et elle m'a répondu : "C'était relativement extraordinaire" ! Justine Potier, une habitante de Pirou

Justine Potier, une habitante de Pirou, a rencontré Agnès Varda sur ce tournage et elle en garde des souvenirs "inoubliables"

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu