Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement: la saison des courses hippiques reprend à huis clos sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La saison des courses hippiques a repris en début de semaine avec l'autorisation du gouvernement. C'est sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive que s'est déroulée la première réunion en France d'après déconfinement avec un quinté. Des courses à huis clos disputées dans une ambiance très inhabituelle.

course à huis clos sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive
course à huis clos sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive - Société des courses de Vichy-Bellerive

Des réunions à "huis clos renforcé", c'était la condition du gouvernement pour redémarrer la saison hippique interrompue par l'épidémie de Coronavirus le 17 mars dernier, date du début du confinement. Ça signifie des réunions sans public évidemment, mais pour lesquelles les consignes sanitaires sont très strictes, explique Olivier Louite, le délégué général de la société des courses de Vichy-Bellerive "les consignes  portent sur trois points principaux, seuls les professionnels sont autorisés sur le site, c'est à dire les entraîneurs, les drivers et les jockeys. Le public est interdit et même les propriétaires des chevaux! Le port du masque est obligatoire pour tous y compris pour les jockeys pendant les courses. La température de chaque personne qui entre dans l'enceinte de l'hippodrome est prise et elle doit signer le registre des entrées et des sorties pour connaitre l'historique des mouvements de personnes de manière à pouvoir remonter le fil si nécessaire.Tout le monde, je dois dire, joue le jeu malgré ces obligations contraignantes".

Un cahier des charges très restrictif

ferrage de cheval aux écuries de l'hippodrome de Vichy-Bellerive
ferrage de cheval aux écuries de l'hippodrome de Vichy-Bellerive - Société des courses de Vichy-Bellerive

Heureusement l'hippodrome de Vichy-Bellerive s'étend sur 63 hectares, c'est l'un des plus importants de France et il est ainsi plus facile de respecter la distanciation entre les personnels de même avec 400 boxes les professionnels sont suffisamment espacés dans les écuries. Depuis ce lundi, les courses se déroulent dans une ambiance très particulière, devant une tribune de 1.500 places vides, des mains courantes abandonnées et un personnel réfugié derrière des masques. Mais comme l'explique Olivier Louite "nous avons de la chance par rapport à d'autres de pouvoir reprendre notre activité" à l’exception toutefois du restaurant panoramique et de la brasserie de l'hippodrome. 

jockeys à l'arrivée d'une course à huis clos sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive
jockeys à l'arrivée d'une course à huis clos sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive - Société des courses de Vichy-Bellerive

Petite baisse du chiffre d'affaire

Quand à la qualité des courses, elle n'a pas été altérée. Pour preuve, le prix de Saint-Pourçain-sur-Sioule, qui a relancé la saison ce lundi, n'a pas été impacté par la condition physique des chevaux, selon Olivier Louite. "Nous savions depuis quelques temps que les réunions seraient autorisées à partir du 11 mai, il faut trois semaines pour préparer un cheval et certains n'ont jamais arrêté l'entrainement. Bien que la course soit l'entrainement ultime, les chevaux étaient quasiment prêts à courir et ils ont pu défendre les chances des parieurs qui ont misé en ligne."

La crise du Coronavirus, à moins d'une récidive et d'un reconfinement, n'aura pas d'incidence majeure sur la santé financière de la structure. En tout et pour tout, à l'heure qu'il est, une seule course a été annulée à Vichy-Bellerive. Malgré tout, la direction estime qu'elle devrait perdre entre 10 et 15% de son chiffre d'affaire annuel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu