Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : le musée d'art urbain de Neuf-Brisach rouvre ses portes ce samedi

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Quelques jours après le déconfinement, les petits musées peuvent rouvrir leurs portes. C'est le cas du musée d'art urbain de Neuf-Brisach, ce samedi 16 mai. Une bonne nouvelle pour les responsables, ils ont perdu beaucoup d'argent depuis la fermeture et les mesures de confinement.

Le Mausa de Neuf-Brisach  peut rouvrir ses portes ce samedi 16 mai 2020
Le Mausa de Neuf-Brisach peut rouvrir ses portes ce samedi 16 mai 2020 © Radio France - Guillaume Chhum

A l'heure du déconfinement, les petits musées peuvent rouvrir leurs portes. C'est le cas du Musée d'art urbain et de street art de Neuf Brisach , il rouvre ses portes ce samedi 16 mai

Il est installé dans les remparts de Vauban, classés patrimoine de l'UNESCO. C'est un ouf de soulagement pour les responsables de ce musée, il a été monté grâce à des fonds privés de deux associés. 

Toutefois, avant d'accéder au musée, tout a été mis en place pour protéger au maximum les visiteurs même si la surface est large : nombre limité des entrées,  le port du masque est conseillé, du gel hydroalcoolique pour les visiteurs, paiement avec carte de crédit uniquement. Les visites guidées ont été annulées. 

Plus de 50.000 euros de pertes pendant le confinement 

Pendant la période de confinement, le musée a du fermer ses portes. Comme la structure vit uniquement avec la billetterie, plus de visiteurs donc plus aucun euro n'est rentré dans les caisses. Les pertes sont évaluées à environ plus de 50.000 euros. 

"Rien que pour les scolaires, les pertes sont de 15.000 euros. On a des intervenants extérieurs qui devaient venir et qu'on a dû annuler. Nous n'avons pas de suspension de nos loyers," commente Clémentine Lemaitre, la fondatrice du Mausa. Elle espère un geste du ministère de la culture, pour l'aider dans cette période difficile. 

Des fresques à découvrir pour se changer les idées après le confinement
Des fresques à découvrir pour se changer les idées après le confinement © Radio France - Guillaume Chhum

Depuis le 7 juilllet 2018, 24 artistes urbains de renommée internationale se sont succédés, pour peindre avec leurs bombes, les murs chargés d'histoire, devant les visiteurs. Il y a plus de 1.500 mètres carrés à découvrir dans 17 salles et il est aisé de ne pas se croiser. 

Une bonne bouffée d'oxygène après le confinement 

Le musée d'art urbain fait donc un appel à tous les visiteurs qui veulent se changer les idées après le confinement et aider par la même occasion ce lieu culturel. 

"C'est important de montrer qu'on est pas un jouet ou un jeu, ni un pansement pour les confinés. La culture ce n'est pas un gadget, Ca fait du bien à tout, dans la tête et ça crée de l'économie locale, donc venez nous voir ! " renchérit Clémentine Lemaitre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu