Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les salles de sport et les piscines rouvrent dans des conditions strictes en zone verte

-
Par , France Bleu

Les salles de sport, les piscines et les gymnases rouvrent en zone verte dès ce mardi 2 juin. Une mesure comprise dans la deuxième phase du déconfinement présentée par le 1er ministre Édouard Philippe. Une réouverture strictement encadrée car le coronavirus circule toujours.

Les piscines vont pouvoir rouvrir dès le 2 juin en zones vertes en France.
Les piscines vont pouvoir rouvrir dès le 2 juin en zones vertes en France. © Maxppp - PHOTOSHOT/MAXPPP

La phase 2 du déconfinement rime avec pratique sportive : les piscines, salles de sports et gymnases fermés depuis le début du confinement vont rouvrir leurs portes le mardi 2 juin en zone verte, puis le 22 en zone orange. "Je sais que c'était une décision attendue par beaucoup à l'approche de l'été" explique le 1er Ministre Édouard Philippe. À l'exception de l'Île-de-France, à Mayotte et en Guyane donc, les amateurs de musculation ou de natation vont pouvoir se dégourdir dès la semaine prochaine.

Conditions d'accueil strictes

Après des semaines de lobbying, les salles de fitness vont donc pouvoir accueillir leurs clients. Le virus circulant toujours, il faudra remplir certaines conditions pour profiter des installations sportives : réservations obligatoires, hygiène drastique, temps maximum autorisé en intérieur. Les sports collectifs restent interdits tout comme les sports de contacts. Les professionnels devront continuer à s'entraîner en respectant la "distanciation sociale", précise-t-on au ministère des sports. Même chose sur les pistes d'athlétisme.

Dans les piscines, il va falloir remettre les bassins à la bonne température après deux mois de fermeture : seule une vingtaine ouvriront dès la semaine prochaine, l'affluence sera divisée par quatre pour respecter les distances entre les nageurs. "Rouvrir une piscine, ce n'est pas appuyer sur un bouton. Tout ça ne se fait pas en cinq minutes", explique le patron du groupe normand Récréa, Gilles Sergent, qui gère 80 bassins en France, "Mettre en place les mesures barrière de manière pratique va prendre du temps. On peut imaginer l'ouverture des équipements dans une douzaine de jours."

Pas de reprise des saisons professionnelles

Le Premier ministre écarte l'hypothèse d'une reprise des championnats de sports professionnels. "Édouard Philippe a écarté à nouveau ce jour l'idée d'une reprise des compétitions, confirmant ainsi sa position exprimée le 28 avril. Il n'est donc pas question d'envisager un redémarrage de la saison 2019/2020 comme certains s'évertuent à le demander", a réagi la Ligue de football professionnel dans une déclaration à l'AFP. 

Concernant les sports collectifs et les sports de combat, les sportifs vont pouvoir se faire tester à partir du 2 juin, "à charge des instances sportives ou des employeurs", a-t-on précisé au ministère des sports.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess