Culture – Loisirs

Découvrez la future Comédie de Clermont-Ferrand

Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 18 janvier 2016 à 19:19

L'entrée de la Comédie, boulevard François Mitterrand
L'entrée de la Comédie, boulevard François Mitterrand - ©Empreinte Virtuelle

La Comédie de Clermont-Ferrand s'installera sur le site de l'ancienne gare routière, à côté de la Maison de la Culture. Cette structure, dédiée au spectacle vivant, abritera deux salles de spectacle et une brasserie. Ouverture prévue en septembre 2019.

Voilà prés de 20 ans qu'on en parle, le projet est enfin lancé ! Adopté à l'unanimité le 5 janvier dernier par le conseil municipal, il a été présenté ce lundi par le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi. La Comédie de Clermont-Ferrand, pôle artistique et culturel, aura, en 2019, de vrais locaux, sur le site de l'ancienne gare routière.

Un architecte mondialement connu

 Sur prés de 150 projets, c'est celui de l'architecte portugais Eduardo Souto de Moura, dont les réalisations sont connues dans le monde entier, qui a été retenu. On lui doit notamment le stade de Braga, la maison du cinéaste Manoel de Oliveira à Porto, le musée Paula Rego à Cascais mais il a aussi travaillé en Espagne, en Italie, en Allemagne, au Royaume Uni et en Suisse. En 2011, il a remporté le prix Pritzker, véritable"Prix Nobel d'Architecture". Concevoir une salle de spectacle est une première pour lui. Eduardo Souto de Moura est né en 1952 et  enseigne à Porto. 

Un outil adapté aux exigences des artistes et des spectateurs

L'ensemble du bâtiment couvre 9500 m2. Il abritera 2 salles de spectacles de 350 et 900 places avec un équipement scénographique moderne, une brasserie avec une terrasse, un hall d'accueil, un espace d'exposition, des bureaux pour les personnels administratifs. Les spectateurs entreront côté boulevard François Mitterrand, les artistes côté rue Abbé de l'Epée. C'est une structure sobre, fonctionnelle et fondue dans le paysage. Le bâtiment, en béton armé, reposera sur un socle en pierre de Volvic, caractéristique du paysage urbain local. Surtout, il intégrera l'ancienne gare routière, bâtiment classé, dont les Clermontois connaissent bien la coupole.

Reportage Dominique Manent

La salle des pas perdus, dans l'ancienne gare routière rénovée - Aucun(e)
La salle des pas perdus, dans l'ancienne gare routière rénovée - ©Empreinte Virtuelle

Une salle de spectacle - Aucun(e)
Une salle de spectacle - ©Empreinte Virtuelle

Coût de ce bâtiment: 31 millions d'euros HT, dont 9 millions pour la ville de Clermont-Ferrand, 8 millions pour Clermont-communauté, 8 millions pour le conseil régional d'Auvergne et le conseil départemental du Puy de Dôme et 6 millions pour le ministère de la culture. L'ouverture du site est prévue pour septembre 2019.