Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Découvrez les gorges du Tarn en terre des Cévennes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Au fil des siècles, la rivière Tarn a fait tranquillement son chemin depuis sa source au mont Lozère pour se jeter 380 km plus loin, dans la Garonne.

les gorges du Tarn
les gorges du Tarn © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Sainte-Énimie, France

Sur sa route, le Tarn a creusé en Lozère un canyon spectaculaire de 53 km dans les roches calcaires pour former les magnifiques gorges du Tarn, connues dans le monde entier. Notre voyage le long des gorges du Tarn commence à La Malène. C’est dans ce village que nous embarquons avec le batelier Damien Pralong pour une descente mémorable jusqu’au cirque des Baumes. La barque du batelier a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, Damien alterne moteur et bâton du batelier pour avancer.

Descendre la rivière jusqu’aux grandes falaises (les détroits) que l’on ne peut voir que de la barque. - Radio France
Descendre la rivière jusqu’aux grandes falaises (les détroits) que l’on ne peut voir que de la barque. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Une descente des gorges du Tarn avec les bateliers

Avant la création de la route en 1905, ce moyen de transport servait autrefois aussi bien pour les hommes que les animaux et les marchandises. Aujourd'hui, il permet aux visiteurs de découvrir la plus belle partie des gorges. Au départ de La Malène, les bateliers vous embarquent au fil des huit kilomètres d'eau turquoise profilée au cœur de la partie la plus escarpée de ce célèbre canyon.

Aujourd'hui, les bateliers de la Malène se sont transformés en guides touristiques et font découvrir leur patrimoine à 20 000 personnes chaque année. - Radio France
Aujourd'hui, les bateliers de la Malène se sont transformés en guides touristiques et font découvrir leur patrimoine à 20 000 personnes chaque année. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Bordées par deux immenses parois rocheuses qui atteignent, par endroits, 500 mètres de hauteur, les gorges du Tarn sont ponctuées de dolomies, ces figures tordues qui semblent invoquer le ciel. À flanc de montagne, la forêt et la roche abritent une grande variété d’oiseaux (aigle royal, faucon, vautour). 

Le long du Tarn, c’est une succession de défilés, de rapides et de cirques. Le Tarn s’y est installé depuis le massif granitique du mont Lozère, où il prend sa source à 1.600 mètres, jusqu’à la Garonne, où il se jette, grossi de la Jonte. Durant son parcours, il est alimenté par une quarantaine de résurgences dues aux infiltrations et cours d’eau souterrains des plateaux qu’il traverse.

La barque a longtemps été le seul moyen de traverser les gorges du Tarn.  La route est arrivée en 1905, le train ensuite.  - Radio France
La barque a longtemps été le seul moyen de traverser les gorges du Tarn. La route est arrivée en 1905, le train ensuite. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

C’est dans le bourg de La Malène que vous embarquerez avec les bateliers pour une descente mémorable jusqu’au cirque des Baumes en passant par les Détroits, défilés étroits que surplombe le Roc des Hourtous sur le causse Méjean. Par la route, après Saint-Hilaire, Les Vignes, village d’où une petite route en lacets mène au Point sublime à 870 mètres au-dessus du Tarn, sur le causse de Sauveterre. On traverse encore le Pas de Soucy, chaos rocheux effondré dans le lit de la rivière, puis on arrive au Rozier qui ouvre sur la Jonte.

Pour manger, de nombreux petits restaurants s’égrènent le long des gorges. - Radio France
Pour manger, de nombreux petits restaurants s’égrènent le long des gorges. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Le long des gorges au bord de la route vous trouvez des dizaines de restaurants et de maisons d’hôte. Nous nous arrêtonse dans un petit restaurant familial à l’entrée du village de Vignes. 

Des vacances sportives le long des méandres du Tarn

Les activités sportives sont légion. C’est le canoë qui a la faveur des touristes, d’avril à octobre. Différents parcours permettent d’apprécier les gorges à son rythme : défilé des Détroits, cirque des Baumes, Pas de Soucy. On peut bien sûr sillonner le territoire des gorges sur les circuits VTT en se gardant de quitter les sentiers balisés. Les marcheurs s’adonneront à la randonnée et les plus endurcis ne manqueront pas l'ascension vers le causse de Sauveterre et le célèbre panorama du Point sublime. Si le dénivelé est important et la pente peu ombragée, le spectacle vaut la peine, et les rochers ruiniformes sollicitent l’imagination. Au loin se devine le Roc des Hourtous, dortoir pour les vautours à la fin du jour. 

Découvrez les gorges du Tarn avec une randonnée aquatique - Radio France
Découvrez les gorges du Tarn avec une randonnée aquatique © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Notre voyage le long des gorges du Tarn continue. Après un avoir navigué sur l’eau. Nous allons découvrir le joyau de la Lozère dans l’eau grâce à une randonnée aquatique. 

 La randonnée aquatique est une pérégrination au fil de l'eau - Radio France
La randonnée aquatique est une pérégrination au fil de l'eau © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Apparentée au canyoning, la rando aquatique se pratique sans technique de cordes, accessible à tous. C’est une succession de sauts, toboggans naturels et nages dans un environnement sauvage. 

 La randonnée aquatique est une façon ludique et facile de découvrir les gorges du Tarn. Tous les ingrédients de l’aventure aquatique sont réunis avec des sauts de 2 à 5 mètres, de la nage et un peu de marche. - Radio France
La randonnée aquatique est une façon ludique et facile de découvrir les gorges du Tarn. Tous les ingrédients de l’aventure aquatique sont réunis avec des sauts de 2 à 5 mètres, de la nage et un peu de marche. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Enfin, les gorges recèlent les plus beaux sites d’escalade de la région (le cirque des Baumes) attirant une clientèle venue de toute l’Europe. Car c’est un million de visiteurs chaque année qui promènent leur regard le long du Tarn, ses défilés, ses rapides et ses cirques.

Découvrez les gorges du Tarn en terre des Cévennes

Choix de la station

France Bleu