Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Démarrage compliqué pour le film Raoul Taburin, tourné dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

On est loin des chiffres de l'Incroyable Histoire du Facteur Cheval : Raoul Taburin a un secret n'a enregistré que 80.000 entrées au cinéma lors de sa première semaine d'exploitation. C'est pourtant une publicité sublime pour les paysages des Baronnies drômoises.

Benoît Poelvoorde dans Raoul Taburin
Benoît Poelvoorde dans Raoul Taburin - PAN-EUROPÉENNE / Kris Dewitte

Venterol, France

Les critiques sont plutôt élogieuses, les acteurs Benoit Poelvoorde et Edouard Baer savoureux, les premiers avis de spectateurs bons. Mais sur sa première semaine d'exploitation, les chiffres sont décevants. 80.000 entrées en France, 12e film de ce box-office, loin derrière les leaders de la semaine, After, La Malédiction de la Dame Blanche, Dumbo, ou Tanguy Le Retour.

Loin derrière le Facteur Cheval

Ces chiffres sont loin de la performance d'un autre film tourné en Drôme, l'Incroyable Histoire du Facteur Cheval, 256.000 entrées en première semaine, 550.000 en trois semaines. Suite à la diffusion de ce long-métrage, beaucoup de visiteurs s'étaient pressés au Palais Idéal d'Hauterives, pour découvrir l'oeuvre de Ferdinand Cheval. 

Les Baronnies confiantes

Malgré tout, la population des Baronnies est confiante. D'abord parce que Raoul Taburin a beaucoup plu aux locaux, avec plus de 1.000 spectateurs la première semaine au cinéma de Nyons. Le maire de Venterol Dominique Jouve sait déjà que la saison s'annonce bonne sur les gîtes et chambres d'hôte des alentours. L'office de tourisme de Nyons parie aussi sur la bonne pub des Baronnies, si toutefois le film de Raoul Taburin reste encore quelques semaines à l'affiche.

Choix de la station

France Bleu