Culture – Loisirs

Denis Mollat : "Je patrouille souvent dans ma librairie"

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde vendredi 9 septembre 2016 à 10:38

Denis Mollat dans le studio de France Bleu Gironde
Denis Mollat dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

Le patron de la première librairie indépendante de France, également trésorier du Medef de Gironde, estime qu'aujourd'hui il faut absolument redonner envie aux chefs d'entreprises de se lancer. Il se décrit comme un patron très présent mais dont la porte est toujours ouverte.

A la tête d'une entreprise de plus de 130 salariés ( dont 57 libraires), Denis Mollat n'est pas seulement le patron d'une institution bordelaise. Il a aussi permis à sa librairie de résister successivement au phénomène Amazon, à l'implantation d'un Virgin à deux pas de chez lui place Gambetta et à la FNAC qui tente de résister désormais en vendant des cafetières.

Un succès basé sur une offre très large

La raison de ce succès qui dure dans le temps est toute simple à en croire Denis Mollat : avant tout une offre très large, mais aussi et surtout des libraires formés.

"Il faut redonner envie aux gens d'entreprendre"

Lui qui est aussi membre de la CCI de Gironde et trésorier du Medef reste mesuré quand il s'agit de commenter le quinquennat de François Hollande. Le principal problème économique à ses yeux reste le manque d'envie des entrepreneurs, que les gouvernements successifs pour l'instant n'ont pas réussi à relancer.

Un patron patrouilleur

Dans un exercice qu'il n'affectionne pas trop enfin, celui qui consiste à parler de lui, il estime être un patron humaniste dont la porte est toujours ouverte. Même s'il s'empresse de rajouter qu'il est aussi très présent et aime à "patrouiller" dans les allées de sa librairie.