Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Derby Nancy-Metz : les supporters de l'ASNL mettent la pression une semaine avant le match

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Nancy, France

Une centaine de supporters Nancéiens ont assisté à l'entraînement de l'ASNL, samedi matin, en Forêt de Haye. Vu qu'ils ne pourront pas assister au derby la semaine prochaine à Metz, pour des raisons de sécurité, les Ultras voulaient donner un petit coup de pression aux joueurs de Pablo Correa.

Sur la banderole déployée par les supporters Nancéiens : "Gagnez pour nous".
Sur la banderole déployée par les supporters Nancéiens : "Gagnez pour nous". © Radio France - Marie Roussel

Il est peu probable que les fans de l'ASNL puissent encourager leurs joueurs samedi prochain, au stade Saint-Symphorien à Metz. Lors du match aller, en novembre dernier, la préfecture de Meurthe-et-Moselle avait interdit l'accès du stade Marcel Picot aux supporters grenats par crainte des débordements.

Voilà pourquoi les Ultras du club au Chardon sont venus encourager les footballeurs de l'ASNL ce samedi matin pendant leur entraînement en Forêt de Haye. Avec un message écrit en grosses lettres sur leur banderole "Gagnez pour nous".

Une centaine de supporters réunis

Au total, une centaine de supporters ont répondu présent... Et de bonne heure. Et ce, malgré un réveil difficile : Adrien a célébré comme il se doit le match nul entre l'ASNL et l'OM de la veille : "Moi je n'ai pas dormi de la nuit. Les voisins ils m'ont entendu faire la fête, je vous en parle même pas !"

Mais le "capo", lui, est un peu déçu par la faible mobilisation pour un enjeu aussi important. Il s'attendait plus à voir 300 supporters devant le terrain de football. "On aurait dû être beaucoup plus...Mais c' est un samedi matin, lendemain d'un match... Le principal c'est que les joueurs savent qu'on est avec eux.'

Il va falloir tout donner à Metz et gagner. C'est important pour montrer que les couleurs rouges et blanches dominent sur la Lorraine", affirme le "capo", chef des Ultras.

Frustration

Quentin est supporter de l'ASNL depuis huit ans. Il se sentira frustré, samedi 29 avril, à 20h en regardant le match chez lui, à la télé. "C'est pour ça que je suis venu ici ce matin. C'est symbolique pour nous, c'est un match important", insiste-t-il.

Quentin, supporter de l'ASNL depuis huit ans ne pourra pas assister au derby à Metz. Ce sera donc plateau-télé.

Même si on interdit de déplacement, il faut leur montrer qu'on est là pour les soutenir. Mentalement et psychologiquement. Ils en auront besoin la semaine prochaine puisqu'il n'y aura que les Messins qui mettront l'ambiance", Quentin, supporter.

Les pronostics ? Quentin parie deux-zéros ou trois-zéros pour Nancy. Il n'imagine pas une défaite contre le FC Metz. Les autres espèrent que Nancy fera aussi bien que lors du match aller. L'ASNL l'avait emporté 4-0 à domicile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess