Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dernière ligne droite pour s'inscrire à la braderie de Lille !

-
Par , France Bleu Nord

Les bradeux n'ont plus que jusqu'à dimanche soir pour réserver leur emplacement sur internet. Plus de 6500 personnes sont déjà inscrites ; 300 places seraient encore disponibles. Les riverains sont prioritaires, les autres sont sur liste d'attente.

Les inscriptions au guichet sont désormais fermées, on peut réserver son emplacement sur internet jusqu'au dimanche 26 août.
Les inscriptions au guichet sont désormais fermées, on peut réserver son emplacement sur internet jusqu'au dimanche 26 août. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Lille, France

C'est la dernière chance pour les retardataires... Le guichet du service événementiel de la ville de Lille (2 bis rue Frédéric Mottez) a fermé ce vendredi en fin d'après-midi, désormais il ne reste qu'une seule option pour s'inscrire à la braderie : réserver son emplacement sur internet. Le site est ouvert jusque dimanche soir.

Les Lillois qui habitent les rues situées dans le périmètre de la braderie sont prioritaires ; les autres sont sur liste d'attente, "ils recevront une réponse en début de semaine prochaine", assure la mairie. Pour les particuliers et les commerçants, l'emplacement est gratuit ; il coûte 250 euros pour les brocanteurs professionnels et les antiquaires.

Encore 300 places à prendre

"Nous avons déjà plus de 6500 inscrits, dont 600 brocanteurs. Mais il reste à peu près 300 places à prendre, notamment avenue Kennedy, rue de Paris et rue Macquart !" estime Jacques Richir, adjoint au maire en charge de l'événement. Environ quatre-vingt enfants, selon lui, se sont également inscrits à la "braderie des enfants" qui se déroulera comme l'an dernier à la gare Saint-Sauveur - là aussi il y a encore des emplacements, gratuits, à réserver.

Les commerçants, notamment, sont invités à se dépêcher : sept cents ont déjà pris leurs places et commencé à coller des affiches "Réservé" sur leurs vitrines, mais "une centaine d'entre eux ont oublié de réserver leur emplacement en face de leur boutique, alors que c'est obligatoire s'ils veulent dérouler leur stand le jour J. S'ils ne réservent pas, on ne peut pas donner leur place à des particuliers", explique Jacques Richir.

Dernières réservations : le reportage France Bleu Nord

Pour la ville de Lille, c'est l'heure des derniers préparatifs en matière de sécurité notamment. "Vendredi, 1200 tonnes de blocs de béton vont être installés pour bloquer les accès par exemple. Ce week-end, 2 000 agents de sécurité et policiers, et 600 agents de la ville (pompiers, secours etc.) seront déployés", explique Jacques Richir, qui souhaite "faire rimer sécurité avec "sérénité".

Que nous réserve cette édition 2018 ?

Parmi les nouveautés cette année : les tas de moules reviennent en force devant les restaurants ! La mairie souhaite en tout cas relancer la tradition. L'autre bonne nouvelle pour les amoureux de la chine, c'est un périmètre de braderie élargi, notamment grâce au retour du secteur de Gambetta-Wazemmes dans le périmètre. Le préfet a donné son feu vert.

La rue Gambetta (Wazemmes) revient dans le périmètre braderie cette année. - Aucun(e)
La rue Gambetta (Wazemmes) revient dans le périmètre braderie cette année. - Mairie Lille

Cette édition 2018 devrait également faire la part belle aux brocanteurs et antiquaires : "Ils devraient être une centaine de plus que l'an dernier, répartis entre le boulevard Louis XVI, celui de la Liberté, l'esplanade et la rue Saint-Sauveur", se réjouit Jacques Richir.

Comme l'an dernier, la ville renouvelle également sa "braderie des enfants" à la gare Saint-Sauveur et la "braderie de la bande-dessinée" au Palais des Beaux-Arts, place de la République.

La braderie débute samedi 1er septembre à 8h et dure jusque dimanche 18h. Au moins deux millions de personnes sont attendues.