Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Lourdes : la comédie musicale sur Bernadette fait sa grande première

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

La première de la comédie musicale "Bernadette de Lourdes" c'est ce lundi, à 21h. Plus d'une vingtaine de comédiens, chanteurs et figurants retracent l'histoire de la jeune Bernadette Soubirous, jusqu'au 27 octobre à l'espace Robert Hossein de Lourdes.

La troupe au complet.
La troupe au complet. © Radio France - Maud Calvès

Vingt-trois artistes, des décors 3D, des costumes quasi identiques aux vêtements d'époque... La comédie musicale Bernadette de Lourdes et sa centaine de petites mains, acteurs, chanteurs se sont installés à Lourdes pour préparer ce spectacle aux allures de voyage dans le temps.  Il retrace l'histoire de Bernadette Soubirous, cette jeune fille de 14 ans qui, en 1858, dit avoir vu une dame habillée de blanc se présentant comme "l’immaculée conception" à la grotte de Massabielle. En cinq mois, elle aurait eu dix-huit apparitions. Le spectacle raconte donc son histoire : les apparitions, sa "vie publique" après ses témoignages ainsi que son entrée dans la vie religieuse. Le tout avec plus de 250 pièces de costumes, comme si l'on y était.

Dans les coulisses, les acteurs brûlent d'impatience avant la grande première.

Ça a toujours été un rêve de petite fille. Se dire que l'on est sur un spectacle comme ça, c'est juste incroyable"            
— Eyma, 17 ans, joue Bernadette Soubirous

La scène a été agrandi pour accueillir tous les décors.
La scène a été agrandi pour accueillir tous les décors. © Radio France - Maud Calvès

Le chanteur Grégoire a composé les paroles, la mise en scène est signée du québécois Serge Denoncourt. Avec un budget de 10 millions d'euros, les comédies musicales de cette ampleur sont habituellement jouées sur les scènes parisienne, mais celle-là le sera uniquement à Lourdes. Aucune tournée, tout est à domicile. "C'est une salle unique en Europe qui peut accueillir 130 personnes handicapées. Si l'on veut venir voir le spectacle on se déplace à Lourdes" explique Roberto Ciurleo, l'un des producteurs du spectacle. Mis à part les spectacles joués au Puy-du-Fou, c'est la première fois qu'un spectacle de cette taille s'installe en résidence hors Paris

Serge Denoncourt, metteur en scène du spectacle.

Pleins de salles, de diocèses nous réclament. Mais l'on a envie de tenir notre promesse, si l'on veut voir ce spectacle, il faut venir le voir à Lourdes"            
— Roberto Ciurleo, l'un des producteur.

La grotte a été reproduite en 3D à l'identique.
La grotte a été reproduite en 3D à l'identique. © Radio France - Maud Calvès

Vingt-trois artistes se succèdent sur scène, les cinq têtes d'affiches sont Eyma (Bernadette Soubirous), Sarah Caillibot (Louise Soubirous), David Bán (François Soubirous), Christophe Héraut (Abbé Peyramale) et Grégory Deck (Commissaire Jacomet).

On brûle de jouer. Faut que j'aille rencontrer le public la, c'est plus possible. On en est à compter les dodos comme les gamins"            
— Christophe Héraut 

Des gradins neufs ont été posés dans la salle pour pouvoir accueillir un maximum de spectateurs. Cette salle de 1400 places peut accueillir 120 personnes en situation de handicap. Les places varient de 25 euros (pour les enfants de moins de 12 ans) à 69 euros pour le meilleur emplacement, le prix d'une place lambda est de 39 euros. 

On en a pas fait une sainte, on en a fait une adolescente comme elle l'était : têtue, droite dans ses bottes." — Serge Denoncourt, metteur en scène

Un pari risqué

Les producteurs travaillent sur le spectacle depuis neuf ans. Il a fallu convaincre : un spectacle à 10 millions d'euros joué uniquement à Lourdes, c'est un pari risqué. Roberto Ciurleo, l'un des producteurs y tenait pourtant. Il y a neuf ans, il travaillait sur la comédie Robin des Bois dans le Gers et a décidé de se rendre avec sa troupe à la grotte de Massabielle. Ému par les réactions de sa troupe sur place, il raconte l'histoire à ses collègues producteurs qui décident d'en faire un spectacle. "Faire un spectacle avec le même budget que celui de Robin des Bois ou des trois mousquetaires mais dans une ville de 13.000 habitants, c'est compliqué d'être pris au sérieux" jubile Roberto Ciurleo . 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess