Culture – Loisirs

VIDEO - Prodiges : les lycéens de Gambetta, à Tourcoing, sont (presque) prêts

Par Cécile Bidault, France Bleu Nord mardi 30 mai 2017 à 12:06

A l'heure du repas, les lycéens répètent pour Prodiges
A l'heure du repas, les lycéens répètent pour Prodiges © Radio France -

La pression monte pour les 10 000 choristes de la région qui vont participer vendredi à l'émission Prodiges, en direct du stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq. Nous avons suivi la chorale du lycée Gambetta de Tourcoing, lors de sa dernière répétition avant le jour J.

C'est du jamais vu ! Vendredi soir, au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq, 10 000 choristes vont accompagner l'émission "Prodiges", en direct sur France 2. Présentée par Marianne James, l'émission met en avant les surdoués de la musique classique et de la danse. 10 000 jeunes de notre région vont chanter, pour accompagner les solistes. 9 "tubes" de la musique classique, comme un extrait de Carmen, de Carmina Burana, de la Traviata, l'Hymne à la joie, la Marseillaise....

Au lycée Gambetta de Tourcoing

Tout ce petit monde ne se retrouvera que vendredi pour une répétition générale, avant le concert. En attendant, chaque chorale répète dans son coin. Comme celle du lycée Gambetta, à Tourcoing. 60 lycéens, de la seconde à la terminale, préparent l'événement depuis le mois de septembre, sous la baguette du professeur de musique, Nicolas Dhondt : "on sera une goutte d'eau dans une mer, ça a un côté gigantesque', analyse l'enseignant. Pas de pression pour autant, pour Tom : "on est bien préparés, ça ira !". Maeva relativise également : "le fait que ce soit une chorale, c'est moins stressant, si on se trompe, ça ne va pas forcément s'entendre".

Au cœur de la dernière répétition des lycéens de Tourcoing

Pendant une heure, les lycéens -dont certains sautent leur pause déjeuner- enchaînent les morceaux. Nicolas Dhondt les guide avec énergie : "y a du faux chez les garçons, là !", "soyez lyriques ! ", "ouvrez vos voix !". Tous les chefs de chœurs ont eu plusieurs réunions pour accorder leur violons, sur le tempo, les nuances de chaque morceau. Vendredi, il y aura une cheffe principale, et une trentaine disséminés dans la foule des chanteurs, avec des écrans, pour que tout soit en place.

on fera du yaourt !

Pour Léonie, Charlotte, Maeva, Suzanne, Clara, et tous les autres, en fait le plus dur c'est de chanter en latin, en allemand, ou encore en italien. "Tu fais un peu de charabia, un peu de yaourt, ça passe", estime Stacy. Vendredi, les lycéens de Gambetta seront habillés en blanc et noir, comme les 10 000 autres choristes. Ils comptent bien prendre du plaisir à chanter, et aussi "faire un selfie avec Marianne James".

La Belle histoire de France Bleu Nord : rencontre avec les choristes du lycée Gambetta à Tourcoing

Un reportage à podcaster ICI.