Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des Avignonnais déringardisent la carte postale du Palais des papes

mardi 28 novembre 2017 à 18:31 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Une agence avignonnaise propose 10 cartes postales décalées d'Avignon pour faire souffler un mistral de nouveauté, de frais et de décalé sur le marché.

Cartes postales d'Avignon
Cartes postales d'Avignon - Agence Arôme

Avignon, France

Déringardiser la carte postale ! C'est l'objectif d'Avignonnais qui se lancent sur le marché.

L'agence avignonnaise Arôme a travaillé en partenariat deux photographes et une designer graphique Alizé Almozinos. Les photographes Mona Grid et Vanessa Kuzay avait déjà capté Marseille avec un objectif différent, via le projet "Marseille Sometimes - Beyond the cliché". Des cartes postales avaient été tirées de leur travail en 2016.

"Une nouvelle vision de la ville" - Rémi Vicente

Rien à voir avec la carte postale à 50 centimes que vous trouvez chez le marchand de journaux. Là, le carton, la photo, le graphisme n'ont rien à voir.

Au-delà des idées reçues, un Avignon décalé, "une nouvelle vision de la ville", c'est ce que montrent ces 10 cartes postales voulues par l'agence Arôme. Des graphistes ont retravaillé les images pour suggérer plutôt que mettre à nu crûment la ville.

"On y voit le grand classique du palais des papes, et après on chemine dans des petites rues cachée" - Delphine Goyon, graphiste chez Arôme

Le Palais des Papes, on le devine à côté d'un grand pan de ciel bleu, ou bien flou, avec une faible profondeur de champ, d'un autre côté. La place Campana, caché à quelques encablures du palais des Papes, fermée la nuit, est dévoilée via sa mosaïque, l'atmosphère de la place St Didier est proposée par ses fanions devant un mur de pierres.

"Ne pas exposer un Palais des Papes en géant, sortir des clichés." - Rémi Vicente, agence Arôme

"Ça fait partie d'un parcours de visite intéressant", renchérit Rémi Vicente à l'agence. "L'idée c'est de suggérer des éléments de la vie, de l'architecture, de l'état d'esprit de certains quartiers".

L'idée ? Donner envie de découvrir les recoins cachés, de partir plus loin en balade.

L'agence propose ces cartes ce mardi soir à des professionnels sélectionnés : certains magasins de souvenirs, vendeurs de cadeaux ou d'objets décalés, qui les vendront au prix de deux euros.

Et certains sont prêts à payer quatre fois plus cher pour une carte postale qui sera conservée, pourquoi pas affichée. " Il y a un grand retour de l'écriture et de l'envoi d'une jolies cartes", précise Cindy, de la boutique CQFD à Avignon, place de la principale. Elle n'y vend que des objets français, et notamment d'autres cartes postales graphique.

"J'ai une grosse clientèle étrangère qui cherche à écrire des petits mots", explique la jeune femme, "une clientèle qui a envie de proposer un visuel original, décalé, plus contemporain, authentique... "

Ces cartes postales seront disponibles à partir de jeudi en boutique et sur le site de l'agence Arôme et à l'agence à Avignon.