Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des bénévoles aident à restaurer les livres d'une bibliothèque incendiée

vendredi 29 juillet 2016 à 17:37 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère et France Bleu

À Meylan (Isère), la bibliothèque du quartier Mi-Plaine avait été fortement endommagée par un incendie criminel en janvier 2016. Les 30 000 livres de la collection étaient quasiment tous couverts de suie. Pour nettoyer le tout, les employées ont fait appel à des citoyens.

Bénévoles et bibliothécaires main dans la main pour restaurer les livres.
Bénévoles et bibliothécaires main dans la main pour restaurer les livres. © Radio France

Meylan, France

Ça fait vraiment chaud au cœur

Anne-Laure Querlioz, ravie de la solidarité des habitants

Anne-Laure Querlioz, responsable de la bibliothèque municipale Mi-Plaine, rue des Aiguinards à Meylan, est ravie. Pourtant elle n'en menait pas large après l'incendie de janvier dernier. "Il y avait de la suie partout, les nettoyeurs sont passés, pour désintoxiquer le tout, mais il restait encore plein de saleté évidemment". Alors, patiemment, à coups de gommes, armées de chiffons, jouant du massicot, elle et ses collègues ont patiemment entrepris de remettre en état les bouquins. Un par un.

Presque un tiers de la collection perdue

Le bâtiment est en reconstruction, et en haut, les bénévoles s'activent. - Radio France
Le bâtiment est en reconstruction, et en haut, les bénévoles s'activent. © Radio France

"Un vrai travail de fourmi", concède la responsable. Depuis deux mois, elle n'est plus bibliothécaire, mais restaure des livres. Trente mille ouvrages abîmés. Et beaucoup qu'elle va devoir jeter, presque un tiers de sa collection. Mais pour tous les autres, la responsable a du faire appel aux citoyens. "On avait eu des demande, mais il a fallu obtenir l'accord de la municipalité". Laquelle a évidemment répondu favorablement.

Anne-Laure Querlioz et Françosie Balas, l'adjointe à la culture, posent dans un rez-de-chaussée en pleins travaux. - Radio France
Anne-Laure Querlioz et Françosie Balas, l'adjointe à la culture, posent dans un rez-de-chaussée en pleins travaux. © Radio France

Suite à un appel dans plusieurs associations de Meylan, puis un article dans la presse locale, les propositions d'aides ont afflué. Et depuis une semaine ce sont des dizaines de bénévoles qui se succèdent, dont plusieurs enfants (le rayon enfant de la bibliothèque était important).

Diana et sa maman sont venues nettoyer et ranger au rayon enfants ce vendredi. - Radio France
Diana et sa maman sont venues nettoyer et ranger au rayon enfants ce vendredi. © Radio France

"Je veux devenir bibliothécaire"

Tous sont là pour aider, "un acte citoyen", explique Fernand, venu pour la matinée. "Les livres c'est très important pour notre famille", rajoute sa femme Andrée, assise en face de lui, en frottant la tranche d'un livre. "On ne peut quand même pas laisser les employés municipaux seuls, surtout dans cette situation", s'exclame Bernard, dont le local de l'association a également brûlé dans un des incendies criminels, répétés à Meylan depuis un an.

Bernard en profite pour chiner. Et trouve - enfin - un livre d'Hunter S. Thompson qu'il cherchait depuis longtemps. - Radio France
Bernard en profite pour chiner. Et trouve - enfin - un livre d'Hunter S. Thompson qu'il cherchait depuis longtemps. © Radio France

Côté enfants, Diana est là, pendant ses vacances. Elle range scrupuleusement les livres, et quand on lui demande pourquoi, elle répond naturellement : "parce que je veux bibliothécaire quand je serai grande". Dans la catastrophe, est peut-être née une vocation.

Afin de rassembler des dons, et donc de racheter des livres neufs, l'établissement et la commune mettent en vente de nombreux livres anciens, et un peu plus abîmés lors d'une Bourse aux livres début septembre, à bas prix. La bibliothèque sera, elle, remise en l'état mi-septembre, au mieux, pour une réouverture avant le mois d'octobre. Et à cette occasion, elle changera de nom. Elle s'appellera désormais Bibliothèque Simone Lagrange, décision de la mairie.

François Balas, adjointe à Meylan : "Nous allons appeler cette bibliothèque Simone Lagrange".

Notre reportage audio, à la bibliothèque.