Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des Berrichons reçus à l'Elysée pour le Loto du patrimoine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Plusieurs sites berrichons retenus pour le Loto du patrimoine sont représentés à l'Elysée ce jeudi pour le lancement officiel de l'opération.

Le Château de Châtillon-sur-Indre (haut, gauche), la Porte de Champagne de Levroux (haut, droite), l'Abbaye de Loroy à Méry-és-Bois (bas, gauche), l'Abbaye cistercienne de Fontmorigny à Menetou-Couture
Le Château de Châtillon-sur-Indre (haut, gauche), la Porte de Champagne de Levroux (haut, droite), l'Abbaye de Loroy à Méry-és-Bois (bas, gauche), l'Abbaye cistercienne de Fontmorigny à Menetou-Couture - Montage Jonathan Landais

Châtillon-sur-Indre, France

Les représentants des 269 sites retenus partout en France pour participer au Loto du Patrimoine, cette grande cagnotte solidaire pour restaurer les monuments en péril, sont reçus ce jeudi soir à l'Elysée, notamment les maires de Châtillon-sur-Indre et de Levroux. Le tirage spécial du Loto aura lieu le 14 septembre, et il y aura aussi des jeux à gratter.

Quatre sites ont été retenus en Berry pour le Loto du patrimoine, deux dans l'Indre, deux dans le Cher : le Château de Châtillon-sur-Indre du 13e siècle dans l'Indre, l'Abbaye cistercienne de Fontmorigny à Menetou-Couture, dans le Cher, la Porte de Champagne de Levroux dans l'Indre et enfin l'Abbaye de Loroy à Méry-és-Bois dans le Cher.

Le propriétaire de l'Abbaye de Fontmorigny

A l'issue du Loto et du grattage, 15 à 20 millions d'euros seront redistribués par l'Etat dans toute la France à ces monuments en péril. Les quatre sites berrichons n'en font pas partie, l'argent sera d'abord reversé à 18 sites prioritaires ailleurs en France, mais "l'essentiel est de parler de nous" estime Dominique Mangeot, invité à l'Elysée. Il a racheté il y a 30 ans avec son épouse, l'Abbaye cistercienne de Fontmorigny.

"Ce Loto est intéressant pour nous remettre dans le jeu"

"Ce Loto nous aide à être davantage reconnu au niveau local, ça permet de montrer que ce sont des tâches difficiles, _il ne suffit pas de restaurer, il faut entretenir et ça c'est un long chemin_". Il a besoin de 500.000 euros pour refaire le cloître de l'Abbaye. "Nous sommes en train de mettre une couronne de pierres au dessus du cloître et de le consolider pour qu'il ne tombe pas".

Le maire de Châtillon-sur-Indre

A Châtillon sur Indre, le maire Michel Hetroy va lancer un vaste programme de restauration pour le château du 13e siècle. Le budget est conséquent, il faut refaire la toiture et l'ancienne salle de théâtre. "Je pense que ce sera un budget supérieur au million d'euros, sur le total on dépassera ça, mais sur plusieurs années, c'est un projet qui sera peut-être mené sur dix ans".

"J'espère avoir un financement et trouver des mécènes"

D'où l'importance de ce Loto du patrimoine et de ces rencontres à l'Elysée, pour faire parler de Châtillon. "C'est l'occasion de "placer", dirais-je, le Château de Châtillon dans les meilleures conditions, et puis on va essayer de trouver des mécènes et pourquoi pas des financements européens". Ces monuments attirent chaque année des centaines de touristes en Berry, avec ce Loto c'est donc aussi l'attractivité de nos territoires qui est en jeu.

Le Loto du patrimoine en chiffres

  • Tirage spécial du Loto (14 septembre, 13 millions d'euros)
  • Jeu à gratter "Mission patrimoine" chez votre buraliste (à partir du 3 septembre, 15 euros le ticket, 12 millions de tickets imprimés, jusqu'à 1,5 million d'euros à gagner)
  • 15 à 20 millions d'euros récoltés affectés à un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en péril"
  • 18 sites seront aidés en priorité sur les 269 sélectionnés, dont l'église Notre Dame de La Celle-Guenand, dans le Sud Touraine (le seul site prioritaire de la région Centre-Val de Loire).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu