Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des cailloux tombent de la cathédrale de Reims, un filet est en train d'être installé

mercredi 1 août 2018 à 18:30 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Un filet de 500 mètres carrés est en cours d'installation sur la cathédrale de Reims. Il doit permettre de protéger les visiteurs et le parvis parce que depuis plusieurs jours, des petites pierres tombent de la façade. Par ailleurs, la statue de Moïse a dû être attachée car elle menaçait de tomber.

Le filet de protection devrait être installé d'ici vendredi
Le filet de protection devrait être installé d'ici vendredi © Radio France - Valérie Gosset

Reims, France

C'est une opération exceptionnelle qui a lieu depuis le début de la semaine à la cathédrale de Reims : la pose d'un filet de protection de 500 mètres carrés. Un moyen efficace pour prévenir les accidents parce que régulièrement, depuis plusieurs jours, des petites pierres et des cailloux tombent du haut de l'édifice, principalement de la tour Nord : "Sur sa façade Ouest et sa façade Nord", précise Virginie Thévenin, architecte des Bâtiments de France et Conservateur de la cathédrale de Reims, "On a fait voler un drone mi-juin pour repérer jusqu'à quel point les fissures étaient importantes et les cailloux menaçaient de tomber et on a décidé d'aller plus loin".

Mais avant d'installer le filet, du haut de la nacelle de leur grue à 80 mètres de haut, des techniciens purgent la structure : "Ca consiste à enlever les petites pierres qui pourraient tomber", explique Virginie Thévenin. Le filet est fait pour se fondre sur la pierre afin de ne pas dénaturer la cathédrale, mais il n'en reste pas moins très résistant : "Il est maintenu par des crochets plantés dans la façade donc même si un élément plus gros tombe, il n'y a aucun risque".

Le gel et le dégel fragilise la pierre

L'Etat a débloqué une enveloppe d'urgence d'environ 35.000 euros pour cette opération de purge et de pose de filet sur la cathédrale de Reims, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Et ce n'est pas la seule opération de sécurisation qui a eu lieu puisque la statue de Moïse, sur la façade ouest sur le portail sud, est elle aussi mal en point. "On a remarqué il y a trois semaines une fissure importante au niveau du pli de sa robe et de l'un de ses pieds", précise Virginie Thévenin, architecte des Bâtiments de France et Conservateur de la cathédrale de Reims. Moïse a donc été ceinturé en attendant d'éventuels travaux de réparation.

La statue de Moïse a été ceinturée pour éviter qu'elle ne tombe - Radio France
La statue de Moïse a été ceinturée pour éviter qu'elle ne tombe © Radio France - Valérie Gosset