Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des clowns, des oiseaux en cage, un cornet de frites, le monde de la culture manifeste à Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Deux cents artistes, comédiens, intermittents du spectacle ont manifesté ce mardi à Poitiers entre le Théâtre auditorium et la mairie afin de réclamer des mesures d'aide supplémentaires au gouvernement.

La manifestation du monde de la culture à Poitiers ce mardi
La manifestation du monde de la culture à Poitiers ce mardi © Radio France - Jules Brelaz

Des comédiens déguisés en cage aux oiseaux, des clowns tristes, une baraque à frites à la sauce Covid et quelques drapeaux syndicaux. Privés de représentations au sein du TAP en raison des mesures sanitaires, près de deux cents artistes se sont, en quelque sorte, produits devant le Théâtre auditorium de Poitiers pour manifester leur colère. Ils tenaient pour certains dans leurs mains des bulles blanches en guise de pancartes afin de symboliser le silence de la culture. 

"Leur soi-disant exception culturelle française, elle est en train de se prendre un gros coup dans la gueule !" - Hélène Vieilletoile de la compagnie des Humains Gauches

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lunettes pailletées et perruque blanche peroxydée, Hélène Vieilletoile brandit la faux de la Grande Faucheuse. "Je suis accompagnée la Mort en permanence, et dans mon spectacle, et dans mon métier, malheureusement, en ce moment, raconte la clown de la compagnie des Humains Gauches. On n'est pas loin du craquage, énormément de personnes sont en grande précarité et les spectacles sont en train de mourir."

"Faisons vivre un peu de magie même si c'est avec le gras des frites" - Fatal Cornet de Frites (FCF)

A Poitiers, ce mardi 19 janvier, des bulles blanches en guise de pancartes pour symboliser le silence du modne de la culture.
A Poitiers, ce mardi 19 janvier, des bulles blanches en guise de pancartes pour symboliser le silence du modne de la culture. © Radio France - Jules Brelaz

Dans le cortège, un autre artiste ne passe pas inaperçu. "Moi mon nom c'est Fatal Cornet de Frites". "Bon, c'est un peu embêtant, normalement on est plus souvent sur scène et là on fait du gras à la maison,  je suis plein d'huile de friture en ce moment."

"Macron, bouge toi sinon ça va friter !" - FCF

Les revendications des manifestants portent sur la réouverture des salles de spectacles au public. Membre du syndicat professionnel des artistes-interprètes (SFA), Charlotte Gutierrez rappelle ainsi que les lieux de culture sont toujours ouverts en Espagne malgré la crise sanitaire. Cette comédienne souhaite que "l'année blanche décrétée par le gouvernement soit prolongée d'au moins six mois après l'été". 

"L'échéance d'août 2021 arrive très vite, indique FCF, c'est le moment où l'on va reconsidérer nos droits sur l'année qui se sera écoulé et l'année passée n'a pas été riche en travail, donc si rien ne se passe, c'est les trois quarts de la profession qui vont passer à la trappe."

Membres du collectif de création Zo Prod, Laura, Marianne et Mario sont ainsi venus déguisés en oiseaux enfermés dans des cages. "Bah on se sent enfermés et on perd des plumes... Ouvrez la cage aux oiseaux !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess