Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Festival d'Avignon

Des détenus du Pontet jouent Hamlet au festival d'Avignon

jeudi 20 juillet 2017 à 20:15 - Mis à jour le vendredi 21 juillet 2017 à 8:23 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Dix détenus du centre pénitentiaire d'Avignon interprètent Hamlet au festival d'Avignon L'atelier théâtre animé par Olivier Py a métamorphosé la détention de ces hommes. C'est la première fois que le festival d'Avignon met en scène des détenus.

Jean Michel brandit un crâne dans Hamlet pour questionner la justice
Jean Michel brandit un crâne dans Hamlet pour questionner la justice © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Pour la première fois au festival d'Avignon, dix détenus du centre pénitentiaire du Pontet interprètent Hamlet de Shakespeare à la maison Jean Vilar. Le public a été tiré au sort car il n'y a que 80 places.

Ces détenus ont découvert l'atelier-théâtre animé depuis trois ans par Olivier Py à la prison du Pontet. Deux fois par semaine, le directeur du festival propose à ces détenus de découvrir et de jouer les grands textes.

"Jouer dans le le IN nous ramène à l'humanité et nous fait oublier la détention." Jean Michel, détenu interprète d'Hamlet

Dix hommes en costume-cravate évoluent dans un décor dépouillé : six chaises et le fameux crâne. Hamlet questionne la justice des hommes. Jean Michel interprète Hamlet, les bras tatoués. Ce détenu a découvert que le "le théâtre nous ramène à l'humanité. Pouvoir faire le IN nous fait oublier que nous sommes des personnes détenues."

"C'est le rôle du festival de questionner la société." Olivier Py, directeur du festival d'Avignon

Une représentation d'Antigone de Sophocle dans le gymnase de la prison avait déjà révélé le théâtre à 80 détenus-spectateurs début juillet au Pontet.

Hamlet d'aprés William Shakespeare. Maison Jean Vilar. Vendredi 21 juillet à 15h, samedi 22 juillet à 15h et 18h.