Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des enfants profitent de leurs vacances pour apprendre les arts du cirque à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

L'école de cirque Supercrampe de Reims organise des stages durant tout l'été pour les enfants de 5 à 11 ans. L'occasion pour eux d'apprendre à jongler et travailler leur équilibre, tout en s'amusant.

Les enfants travaillent aussi des figures aériennes grâce à un tissu
Les enfants travaillent aussi des figures aériennes grâce à un tissu © Radio France - Stéphane Maggiolini

Reims, France

Ils ont l'habitude de faire le cirque à la maison mais là c'est dans un gymnase. Celui de l'école Supercrampe, à Reims, qui accueille des enfants âgés entre 5 et 11 ans durant l'été. Ils sont initiés aux arts du cirque lors d'un stage d'une semaine et à la fin de celle-ci, ils présentent ce qu'ils ont appris à leurs parents.  Des figures que les jeunes travaillent deux heures par jour, sous la houlette de Naomi. "On essaie de travailler la base, on fait du trampoline, des roulades, des acrobaties aériennes avec un trapèze et un tissu. Ils sont petits et nous n'avons qu'une semaine mais on s'amuse quand même beaucoup", confirme l'intervenante.

Le goût de l'effort

Lors de chaque session, une dizaine d'enfants se prête au jeu. C'est le cas de Victoire, une passionnée de 7 ans qui en est à son troisième été dans le monde du cirque. "J'adore ça, l'école est super, les encadrants sont gentils et je m'amuse avec les autres enfants. J'ai une petite préférence pour les figures aériennes", s'amuse la jeune rémoise. "C'est pas très impressionnant car on voit que c'est laborieux pour effectuer un numéro mais c'est le goût de l'effort et puis quand on a essayé on se rend compte que ce n'est pas si simple", explique Cédric, le père de Victoire.

Bon pour le développement de l'enfant

Certes il n'y a pas d'âge pour découvrir les arts du cirque mais chez les plus jeunes, ils ont une vertu spécifique. "Ils apportent beaucoup au développement de l'enfant. Il travaille son équilibre, il découvre son corps et ses capacités. _Je compare souvent avec l'image du chat_, il s'amuse, il tombe puis il se relève et c'est comme ça qu'il apprend. Pour les enfants c'est pareil", selon Philippe Hiraux, directeur de Supercrampe.

L'école organise ces stages d'été jusqu'au 25 août. Quelques places sont encore disponibles, pour un coût moyen de 60 euros la semaine.