Culture – Loisirs

Des enfants sages devant une expo, c'est possible au Musée des Beaux-Arts de Nancy

Par Magali Fichter, France Bleu Sud Lorraine lundi 20 février 2017 à 5:50

Sarah sait comment intéresser son jeune public
Sarah sait comment intéresser son jeune public © Radio France - Magali Fichter

Plus que quelques jours avant la fin de l'exposition Emile Friant, le 27 février, au Musée des Beaux-Arts de Nancy. Vous pouvez sans problème y emmener vos enfants : on a suivi une visite "jeune public", et voici les bonnes idées de Sarah, médiatrice culturelle.

Des dizaines de milliers de visiteurs se sont déjà pressés à l'exposition Emile Friant, le célèbre peintre lorrain, au Musée des Beaux-Arts de Nancy. En ce jour pluvieux, parmi les touristes et les habitués, une drôle de scène est en train de se produire. Devant le tableau La Toussaint, où l'on voit une famille en procession et un vieil homme qui fait la manche, une dizaine d'enfants reproduisent la scène avec application.

Conseil numéro 1 : Rien de tel qu'un jeu comme à la récré... mais un jeu silencieux !

Un petit jeu qui ressemble à "Un, deux, trois, soleil !" et qui permet à Sarah, la médiatrice culturelle, d'expliquer aux enfants la composition du tableau.

Sarah explique "La Toussaint" aux enfants - Radio France
Sarah explique "La Toussaint" aux enfants © Radio France - Magali Fichter

Ensuite, tout le monde se met par terre avec des crayons, pour dessiner la suite de la procession. Et les jeunes artistes font preuve de beaucoup d'imagination avec des lions, des gorilles et même des Pikachu. Hugo a déjà bien avancé et il a même pensé au mendiant : "Je vais lui dessiner un bol avec dix euros dedant". Plutôt généreux.

Conseil numéro 2 : Des maths et de l'histoire sans qu'ils ne s'en rendent compte

La visite continue devant les sculptures, où les enfants apprennent les proportions du corps, en constatant par exemple que leur nez fait la même taille que leur pouce, ou que leur main, paume et doigts écartés compris, recouvre leur visage (avouez, vous venez d'essayer vous aussi). S'en suit un petit cours d'histoire au passage sur l'époque d'Emile Friant : "A votre avis, les télévisions existaient déjà ? Et les appareils photos ?", demande Sarah. Face à la véritable palette qu'utilisait le peintre, la médiatrice en profite pour parler mélange de couleurs : "Le bleu et le jaune, ça donne du vert. Et le rouge et le bleu ?"

Conseil numéro 3 : Faire appel à leur imagination

Le petit groupe vient de passer une heure dans le musée des Beaux arts, et ils en redemandent. Pour Sarah, la recette est simple : il faut que les enfants s'amusent : "J'essaye de me rattacher à leur univers, les dessins animés, les super-héros. Ensuite, il suffit juste de les orienter, et ils vont réussir à comprendre un tableau. C'est mon public préféré ! Ils sont joueurs, inventifs, ils n'ont pas de barrières comme les adultes. Même s'ils se trompent, il suffit ensuite de leur expliquer. C'est très intéressant et super sympa !"

Sarah, médiatrice culturelle

Avec ces bonnes idées, vous voilà parés pour emmener vos enfants à l'expo Emile Friant avant qu'elle ne se termine, le 27 février. Sachez aussi que les musées de Nancy organisent régulièrement des visites et des ateliers jeune public.