Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des jambes qui poussent dans les fleurs, une réalisation de jeunes de Gorron

-
Par , France Bleu Mayenne

Des jambes en l'air dans les fleurs de Gorron, c'est le résultat d'un chantier "argent de poche" mis en place par la Maison des Initiatives Jeunesse de Gorron. Une démarche pour initier les jeunes au monde professionnel. Reportage de Sarah Saltiel-Ragot.

Jeunes et agents municipaux travaillent ensemble sur les chantier "argent de poche" de la Miason Initiative Jeunesse de Gorron.
Jeunes et agents municipaux travaillent ensemble sur les chantier "argent de poche" de la Miason Initiative Jeunesse de Gorron. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

Gorron, France

Des jambes poussent dans les massifs floraux de Gorron, dans le nord de la Mayenne. Il s'agit d'une installation mise en place par des agents municipaux et des jeunes qui participent aux chantiers "argent de poche. "Le but est d'aider les jeunes sur le territoire à gagner un peu d'argent et en échange, ils rendent service aux différentes mairies et associations sur un projet bien précis," explique Nathalie Guesdon de la Maison des Initiatives Jeunesse à Gorron. Environ 90 jeunes de 16 à 18 ans travaillent sur une centaine de chantiers de trois heures chacun sur toute l'agglomération pour un "argent de poche" de 15 euros par jour. 

Mettre un pied dans le travail 

L'objectif de l'opération est de donner une première expérience professionnelle aux jeunes du territoire. Pour Nathalie Guesdon, "c'est vraiment les amener à connaître des gestes, de façon à pouvoir s'investir après dans un vrai boulot, d'être réactif et de connaître les petits tuyaux pour être efficace au travail." L'initiative a aussi une autre ambition : retenir les jeunes sur le territoire pour qu'ils travaillent ici, où la main d'oeuvre manque, plutôt qu'ils n'aillent travailler dans de plus grandes villes. 

L'association se veut donc aussi un lien entre les jeunes et les entrepreneurs locaux. Elle propose des ateliers de rédaction de CV et des entraînements aux entretiens d'embauche en espérant que les jeunes réalisent que le travail est aussi près de chez eux. 

Choix de la station

France Bleu