Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des sourires et des grimaces d’enfants s’affichent en grand format sur les murs de Beaufay

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

A l’initiative d’une institutrice, Laëtitia Dorne, tout un village s’est rassemblé autour du projet Inside Out, de l’artiste JR. Une centaine de portraits couvrent les murs des bâtiments publics belfadiens.

Les membres de Générations mouvement installent les 40 derniers portraits sur le côté de l'église.
Les membres de Générations mouvement installent les 40 derniers portraits sur le côté de l'église. © Radio France - Clémentine Sabrié

Beaufay, France

"Ma tête, elle fait ma taille", s’amuse Elina, élève de CM2. Ses camarades rigolent, mais tous sont impressionnés devant la cinquantaine de portraits qui recouvrent les murs du gymnase, ce lundi. Avec la mairie, la bibliothèque, mais aussi l’église, les murs de Beaufay accueillent 105 clichés en tout. Chacun mesure 135 cm de hauteur et 92 cm de largeur.

Les élèves ont choisi l'expression faciale qu'ils souhaitaient devant l'objectif. Beaucoup ont improvisé des grimaces, comme Mathieu : "J'ai la langue en forme de tuile, la tête penchée à gauche et les yeux levés vers le ciel."

Les CM1 et les CM2 du village posent devant leurs portraits, affichés sur les murs de la salle polyvalente. - Radio France
Les CM1 et les CM2 du village posent devant leurs portraits, affichés sur les murs de la salle polyvalente. © Radio France - Clémentine Sabrié

L’institutrice de la classe de CM1 et CM2, Laëtitia Dorne, a l’idée au début de l’année 2019. Le projet artistique annuel de sa classe, c’est le "vivre-ensemble". Alors elle veut sortir l’image de ses élèves dans les rues du village pour susciter des discussions et créer du lien entre les belfadiens. "J’avais bien aimé l’idée que JR provoque des rencontres d’art avec les gens dans la rue spontanément, avec des anonymes", se rappelle-t-elle.

C'était l'idée que les enfants, qui sont aussi les futurs adultes, citoyens, membres de Beaufay, investissent littéralement l'espace, les murs.

Une exposition permise par Inside Out de JR

Ce concept artistique, c’est le photographe JR qui l’a inventé. Depuis le début des années 2000, il photographie des personnes, puis imprime ses clichés en grand format et les colle sur des bâtiments. Il a notamment tourné un film avec Agnès Varda, Visages villages, sorti en 2017. 

New-York, Abu Dhabi ou, plus près, Nantes. De nombreuses villes ont rejoint le mouvement Inside Out de JR avant Beaufay. Pour y participer, il faut respecter une charte visuelle : des portraits en gros plan, en noir et blanc. 

A Beaufay, le projet est étendu à l’ensemble des écoles maternelle et primaire. Les clichés des enfants sont transmis au collectif Inside Out, qui les imprime, puis les envoie. Pour chaque photographie, un euro symbolique est demandé, sous forme de don pour l'association de JR. Laëtitia souligne qu'elle souhaite "que les élèves prennent conscience qu'ils participent à un projet artistique qui est global et mondial".

Resserrer les liens intergénérationnels

Pour préparer les clichés à l'affichage, la maire Géraldine Vogel fait appel à Générations mouvement, une association de seniors. Une quinzaine de personnes âgées prennent alors le projet en main.

Pendant une semaine, les retraités recouvrent les portraits de plastique pour éviter qu'elles ne s'abîment avec les intempéries. Puis, ils les attachent entre elles pour former des panneaux, avant de les accrocher aux murs, ce lundi. 

Claude, artisan maçon à la retraite, a supervisé l'accrochage des panneaux de portraits. - Radio France
Claude, artisan maçon à la retraite, a supervisé l'accrochage des panneaux de portraits. © Radio France - Clémentine Sabrié

Les enfants assistent à l'installation du trombinoscope géant. "Le fait d'être venu nous voir faire ça, ils nous voient, ils nous font coucou", raconteAnnette Quiron, présidente de l'association. "C'est vraiment du lien. C'est notre jeunesse, c'est notre avenir tout ça !"