Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des tournages à la pelle à Sète

-
Par , France Bleu Hérault

Sète est en train de devenir le Hollywood d'Occitanie. Les tournages de films et séries se multiplient. Après "Candice Renoir" qui cartonne sur France 2 et "Demain nous appartient" sur TF1, c'est Netflix et la chaîne M6 qui posent leurs caméras sur l'île singulière.

Tournage de Candice Renoir à Sète
Tournage de Candice Renoir à Sète © Maxppp -

Sète, France

Sète a toujours attiré les caméras : "La Pointe Courte" d’Agnès Varda en 1955, "César et Rosalie" de Claude Sautet en 1972,"La Graine et le mulet" d’Abdellatif Kechiche en 2006. Ces dernières années, Sète est aussi devenu un lieu privilégié pour le tournage des séries TV ("Candice Renoir" et "Demain nous appartient"). Un attrait des réalisateurs pour l'île singulière qui ne se dément pas avec de nouveaux tournages prévus pour la télévision.

Une mini-série pour M6

Pour M6 il s'agit d'une mini-série de quatre épisodes de 52 minutes baptisée "L'homme que j'ai condamné" avec Ophélia Kolb de la série "Dix pour cent" dans le rôle principal. Elle incarne Inès, une infirmière qui se retrouve jurée dans un procès et qui va contribuer à faire condamner un homme au passé violent. À l’issue du procès, elle est prise d’un terrible doute : et si elle venait d’envoyer un innocent derrière les barreaux ? Avec l’aide d’une détective privée, Inès va démarrer sa propre contre-enquête. On trouve également Frédéric Diefenthal au casting de cette série dont le tournage, qui se déroule aussi à Montpellier et au lac du Salagou, se termine fin juin. La diffusion pourrait avoir lieu à l'automne, mais rien n'est fixé. 

Le réalisateur de "Matriarche" revient à Sète

Netflix tourne également depuis plusieurs semaines à Sète, "Balle Perdue", l'histoire d'un génie de la mécanique recruté par la police pour  neutraliser des go-fast. Il se retrouve accusé d'un meurtre et a 24 heures pour apporter la preuve de son innocence. Un film d'action avec des courses poursuite entre Sète et Marseillan au casting prometteur : Nicolas Duvauchelle, Ramzy Bedia, Alban Lenoir et Rod Paradot. La diffusion est prévue au deuxième trimestre 2020. Guillaume Pierret avait déjà réalisé un court métrage à Sète en 2011, "Matriarche", qui a reçu 11 prix, dont celui, à New York, de meilleur réalisateur.

Casting pour Netflix

La  production recherche actuellement des figurants de tous les styles et de tous les âges à partir de 18 ans. Ce tournage à lieu à Sète et aux alentours jusqu'au début du mois de juillet. Netflix recherche par ailleurs des hommes âgés de 20-40 ans sachant jouer au basket (pas besoin d'avoir un haut niveau) pour un tournage prévu le 14 mai. 

Si ces deux castings vous intéressent, il faut envoyer au plus vite une photo portrait et une photo en pied récentes, nettes et de face, ainsi que vos nom, prénom, taille, date de naissance, ville de résidence, profession et numéro de téléphone à : occitaniecasting@gmail.com. La rémunération est fixée à 84,50 euros brut/jour

Autre événement cinéma, la présentation en compétition au Festival de Cannes (du 14 au 25 mai) du dernier film d'Abdellatif Kechiche, le deuxième volet de "Mektoub, My Love", intitulé "Intermezzo". Le film tourné en grande partie à Sète dure quatre heures.