Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Des trésors de l'Art nouveau offerts au musée de l'Ecole de Nancy

mardi 26 mars 2019 à 17:39 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Les collections du musée de l'Ecole de Nancy s'enrichissent. Trois vases Gallé et un portrait peint par Victor Prouvé ont été offerts par l'arrière-petit-fils d'Emile Gallé. De son côté, la ville a acquis un fonds de dessins en provenance des ateliers Gallé.

Valérie Thomas, conservatrice du musée de l'Ecole de Nancy, dévoile quelques dessins acquis par la ville
Valérie Thomas, conservatrice du musée de l'Ecole de Nancy, dévoile quelques dessins acquis par la ville © Radio France - Isabelle Baudriller

Nancy, France

Des œuvres à manipuler avec grand soin. Valérie Thomas, la conservatrice du musée de l'Ecole de Nancy, prend des gants blancs ce mardi pour présenter les nouvelles acquisitions : trois vases d'Emile Gallé, un portrait de Thérèse Gallé enfant - la fille aînée de l'artiste verrier - peint par un autre artiste nancéien, Victor Prouvé, et un fonds de 300 dessins provenant de l'atelier Gallé. 

Thérèse Gallé, fille aînée d'Emile Gallé, a été peinte enfant par un autre artiste et ami de la famille, Victor Prouvé - Radio France
Thérèse Gallé, fille aînée d'Emile Gallé, a été peinte enfant par un autre artiste et ami de la famille, Victor Prouvé © Radio France - Isabelle Baudriller
Vase à décor d'orchidée, datant des années 1900. La fleur est réalisée en marqueterie de verre - Radio France
Vase à décor d'orchidée, datant des années 1900. La fleur est réalisée en marqueterie de verre © Radio France - Isabelle Baudriller
Vase à décor de lys, avec une fleur en forte application de verre, et vase à décor de nénuphars  - Radio France
Vase à décor de lys, avec une fleur en forte application de verre, et vase à décor de nénuphars © Radio France - Isabelle Baudriller

Le tableau et les vases, l'un à décor de nénuphars, l'autre d'orchidée et le troisième de lys, réalisés entre 1898 et 1903 ont été offerts par l'arrière-petit-fils d'Emile Gallé, Alain Bourgogne. "Nous avons cette chance au musée de l'Ecole de Nancy que les descendants d'Emile Gallé sont très généreux, ils ont déjà fait plusieurs dons", souligne Valérie Thomas. "Et là, Monsieur Bourgogne souhaitait faire un legs et nous a proposé de prendre avant son décès les pièces en dépôt. Je pense que la démarche des descendants Gallé, c'est de participer à la reconnaissance de leur aïeul. En faisant don ou en léguant ces pièces au musée, ils sont certains qu'elles vont rester dans une collection publique." 

Dans les collections publiques françaises, les œuvres sont inaliénables et imprescriptibles, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent pas sortir du musée." - Valérie Thomas, conservatrice du musée de l'Ecole de Nancy

Une étude de fleurs pour vase, provenant de la collection Jean Rouppert - Radio France
Une étude de fleurs pour vase, provenant de la collection Jean Rouppert © Radio France - Isabelle Baudriller

Le fonds de 300 dessins, lui, provient des ateliers Gallé et a été acquis par la ville pour 3 500 euros aux descendants de Jean Rouppert, ancien collaborateur d'Emile Gallé. Nancy consacre chaque année un budget de 60 000 euros à l'acquisition de pièces pour les musées nancéiens. Trop peu pour faire le poids face à de riches collectionneurs privés, reconnaît l'adjointe au maire en charge de la Culture, Lucienne Redercher : "Sans l'intérêt que nous portent les particuliers en nous proposant des œuvres ou en les donnant, nous ne pourrions pas offrir au public tous les trésors que nous avons à notre disposition".

La collection de verrerie Gallé du musée compte plus de 400 pièces. Les nouvelles acquisitions devraient être visibles à l'automne prochain après nettoyage et restauration.