Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Deux Azuréennes à l'assaut de la Laponie pour la bonne cause

-
Par , France Bleu Azur

Deux Azuréennes participent au Laponie Trophy en Finlande pour récolter des fonds pour les femmes qui souffrent d'un cancer du sein. Elles se préparent depuis presque deux ans pour ce premier raid polaire 100% féminin, qui se déroule par -30 degrés. France Bleu Azur les a rencontré avant le départ.

Célia Andrès (à gauche) et Aurélie Tata devant l'entrée de France Bleu Azur juste avant leur départ pour la Finlande
Célia Andrès (à gauche) et Aurélie Tata devant l'entrée de France Bleu Azur juste avant leur départ pour la Finlande © Radio France - Maxime Bacquié

On peut dire que les deux Azuréennes n'ont pas froid aux yeux ! Aurélie Tata, la Mentonnaise et Célia Andrès, qui vit à Saint-Laurent-du-Var, sont toutes les deux sont en train d'affronter des températures glaciales, entre -20 et -30 degrés en Laponie. Plus froid que dans un congélateur ! "On a un peu l'appréhension de ces températures," avoue Célia.  "Je n'étais pas trop frileuse mais je le suis devenu ! Je pense que là-dessus on se vaut," sourit la jeune femme, qui avait pourtant le choix entre la Croatie en plein été ou la Laponie en hiver pour participer à ce raid solidaire. "Non le chaud et le soleil, ça ne nous plaisait pas ! On a préféré la Laponie pour le cadre et le contexte exceptionnel".

Aurélie Tata et Célia Andrès se préparent depuis presque deux ans pour cette aventure hors norme - Aucun(e)
Aurélie Tata et Célia Andrès se préparent depuis presque deux ans pour cette aventure hors norme - Page facebook Les étoiles de l'Azur

Plus froid que dans un congélateur !

Et c'est vrai que le cadre est un peu plus sympa qu'un congélateur. Il faut imaginer de grandes étendues enneigées, bordées de sapins. Un décor de carte postale pour trois jours d'épreuves, intenses, en pleine nature. Raquettes, ski de fond, courses de chiens de traîneau et saut d'obstacles sont notamment au programme, à chaque fois sur la neige ou la glace. 

REPORTAGE - France Bleu Azur a rencontré Aurélie Tata et Célia Andrès avant leur départ

Les deux femmes, qui se connaissent depuis leurs études ici sur la côte d'azur, se préparent depuis presque deux ans pour cette aventure hors norme. Même si quelques jours avant de s'envoler pour la Finlande les deux aventurières avaient un peu l'impression de se jeter dans le vide.  "On a toujours été dans l'aventure et dans des activités qui sortent de l'ordinaire. Mais on n'a jamais été confrontée à un défi aussi grand," confirme Aurélie. 

A lire aussi > Deux Azuréennes se préparent à courir par moins 30 degrés !

Ce dont elles sont sûres, c'est que leurs efforts sont pour la bonne cause. Ce premier raid polaire 100% féminin a pour vocation d'aider les femmes victimes d'un cancer du sein à travers l'association "Vivre comme avant". Pour participer à l'aventure, Célia et Aurélie ont payé 6.000 euros. Un tiers est reversé à l'association. "C'est une association qui aide les femmes diagnostiquées dans les hôpitaux," explique Aurélie.  "Nous on est en bonne santé alors c'est la moindre des choses d'utiliser notre énergie pour aider ceux ou celles qui en ont besoin".

Utiliser notre énergie pour aider celles qui en ont besoin

En tout 50 binômes féminins s'affrontent jusqu'à dimanche. L'objectif ne sera évidemment pas le classement final. Quoique ! "J'ai l'esprit de compétition," sourit Aurélie. "Mais je sais que les conditions vont être extrêmes alors j'ai surtout envie qu'on finisse ensemble et entières !" Si vous souhaitez vivre de l'intérieur ce défi, rendez-vous sur leur page Facebook "les étoiles de l'azur".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu