Infos

Deux entreprises rouennaises fabriquent des jeux "made in France"

Par Lauriane Delanoë, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) dimanche 16 octobre 2016 à 21:19

Un logo "Made in France" s'affiche sur les boîtes de jeu, pour attirer l'oeil des clients.
Un logo "Made in France" s'affiche sur les boîtes de jeu, pour attirer l'oeil des clients. © Radio France - Lauriane Delanoë

A deux mois des fêtes de fin d'année, l'Association des Créateurs-Fabricants de Jouets Français lance une campagne dans les magasins de jeux afin de booster la vente de jeux "made in France" pour Noël. Deux entreprises de Seine-Maritime seront ainsi mises en avant.

De nouvelles affichettes fleurissent dans les rayons des magasins de jouets ce lundi, avec un slogan : "Cette année, le Père Noël est toujours fier de fabriquer et de créer en France !" L'Association des Créateurs-Fabricants de Jouets Français (ACFJF) veut ainsi encourager les parents à acheter des cadeaux de Noël fabriqués dans les entreprises françaises.

D'après cette association, un peu plus de 7% des jeux vendus en France sont produits sur notre sol, contre 65% importés de Chine. L'AJFCF rassemble trente-trois entreprises, dont deux basées près de Rouen : Abysse Corp, l'un des leaders européens des produits dérivés avec des figurines et jeux de société, et Arteko, qui propose des pâtes à modeler bio et écologiques.

Abysse Corp : leader européen du produit dérivé, basé à Grand-Couronne

Mathieu Beaudoin, concepteur de jeux chez Abysse Corp - Radio France
Mathieu Beaudoin, concepteur de jeux chez Abysse Corp © Radio France - Lauriane Delanoë

Le rouennais Xavier Sartoris a fondé Abysse Corp en 2003, à Grand-Couronne (Seine-Maritime). Il affirme être devenu, en treize ans, le leader européen des produits dérivés. 15% de la production est fabriquée en France, dont une partie en Normandie. Certaines boîtes des jeux d'éveil Les Maternelles sont ainsi totalement "made in Normandie", construites par toute une chaîne d'entreprises locales. Le défi de l'entreprise : produire en France à un prix de vente proche de celui de la concurrence.

Les fournisseurs français sont vraiment plus chers. Et on doit s'adapter à ceux qu'ils savent déjà faire. Si on développait une boîte plus grande d'un centimètre, cela engendrerait des coûts qui nous ferait dépasser les 20 euros la boîte." (Mathieu Beaudoin, concepteur)

  • L'entreprise emploie 75 salariés à l'année, et jusqu'à une centaine lors des pics d'activité.
  • Elle fabrique les jeux de société dérivés de l'émission "Les Maternelles" de France5, des "Lapins Crétins", ou encore des "Monsieurs et Madames", ainsi que des figurines, tasses, portes-clefs Star Wars, Game of Thrones, Dragon Ball Z (entre-autres).

Arteko : le pari de l'écologie, à Notre-Dame-de-Bondeville

Marianna Payovitch a fondé Arteko en 2012, à 54 ans. - Radio France
Marianna Payovitch a fondé Arteko en 2012, à 54 ans. © Radio France - Lauriane Delanoë

Marianna Payovitch a fondé Arteko à Notre-Dame-de-Bondeville en 2012, après avoir travaillé dans l'industrie du complément alimentaire. Elle a créé une pâte à modeler et un plastique végétal biologiques et écologiques. Son objectif, avec cette campagne : gagner en visibilité, sur un marché hautement concurrentiel.

Au départ, je vendais trois produits. Je propose maintenant 800 références. Il faut nous faire connaître, car nous sommes un petit acteur." (Marianna Payovitch, fondatrice d'Arteko)

  • Arteko, c'est deux associées et du travail pour l'Esat de Saint-Etienne-du-Rouvray.
  • Marianna Payovitch fabrique elle-même douze tonnes de pâte à modeler par an, dans son atelier de Notre-Dame-de-Bondeville. "C'est le maximum qu'on peut faire ici!"

Des produits en vente dans les magasins de jouets de la région

Ces produits "made in Normandie" sont référencés dans différents magasins participants à la campagne de l'ACFJF, comme Toys'R'Us, Picwic ou Joué Club. Pour les enseignes, l'intérêt est d'attirer les acheteurs avec ce gage de qualité.

De plus en plus de clients nous demandent si les produits sont fabriqués en France. En montrant qu'on vend du "made in France", on envoie un signal." (Alexandre Barrier, directeur du magasin Picwic de Barentin)

Les jouets fabriqués en France représentent 7% du total des jeux vendus sur notre territoire. - Radio France
Les jouets fabriqués en France représentent 7% du total des jeux vendus sur notre territoire. © Radio France - Lauriane Delanoë

Partager sur :