Culture – Loisirs

De Montbéliard à Bordeaux : un seul concert, deux scènes

Par Hugo Flotat-Talon, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Gironde dimanche 24 janvier 2016 à 7:22

Le collectif A4 espére réussir à faire jouer deux musiciens à distance.
Le collectif A4 espére réussir à faire jouer deux musiciens à distance. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

L'expérience est exceptionnelle : deux artistes, un Belfortain et un Bordelais, vont jouer ensemble à près de 800 km de distance. Évoluant sur deux scènes différentes, les artistes seront reliés par une connexion son et vidéo, chacun devant leur public. Premier concert le 24 janvier.

"Attends, je prends le portable et je te montre la loge." Un smartphone dans une main, Jeremy Cardot, du collectif A4 de l'Atelier des Môles de Montbéliard, fait visiter la salle de concert à son partenaire bordelais, Julian Lopez. Le cogérant du bar Quartier Libre avec Bertrand Cantat dans le quartier Saint Michel à Bordeaux suit la visite, les yeux sur son portable via Skype. Le dimanche 24 janvier, l'Atelier des Môles et le bar bordelais organiseront un concert commun, avec deux musiciens qui joueront ensemble à 800 km de distance. Chacun aura sa scène, son public et le lien entre les deux artistes se fera grâce à des liaisons son et vidéo.

Un vrai défi technique

"Pour le concert, les liaisons image et son vont se faire par Internet, on va expérimenter", explique Sandrine Décembre, membre du collectif montbéliardais. Un vrai défi technique. "Il va falloir arriver à gérer les décalages de son entre les musiciens et ça, rien qu'avec une connexion internet classique", explique Cédric Breton, ingénieur vidéo et membre du projet. Si cette expérience à coût réduit fonctionne, les organisateurs espèrent qu'elle pourra donner des idées à d'autres.  

Le programmateur Sabino Dombra éspère que l'expérience servira aux familles.

"Cela pourra servir à des particuliers, des travailleurs, des étudiants, tous ceux qui veulent jouer ensemble mais ne peuvent pas forcément se réunir tout le temps", explique Sabino Dombra, programmateur de l'Atelier des Môles. "Et puis pour le public et pour nous, musiciens, ça permettra vraiment de se concentrer sur l'essentiel : le son, la mélodie", s'enthousiasme Marc Parisi, le guitariste belfortain.

Sortir les gens de leur canapé"

Les organisateurs espèrent aussi créer du lien social._ "La technique peut mettre en contact des populations qui ne l'auraient pas été à la base"_, estime Jeremy Cardot de l'Atelier des Môles. Ce sera déjà le cas avec les deux artistes, qui ne se sont jamais rencontrés. "On m'a dit que Bastien Salabanzi avait gagné des prix en championnat du monde de skate, mais c'est à peu près tout ce que je sais", ironise le prof de guitare belfortain Marc Parisi.

Les organisateurs espèrent attirer le public dans les salles de concert pour cette expérience musicale. "Peut-être même que certains Bordelais auront envie de venir découvrir Montbéliard après le concert", sourit Sandrine Décembre. Une deuxième date est prévue en mars.

Le reportage de France Bleu Belfort Montbéliard