Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Festival d'Avignon

Deux semaines marathon pour les commissions de securité des sites du festival d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Ces commissions menées techniquement par les sapeurs pompiers sont aussi composées de représentants de la police nationale et de la mairie sous la présidence d'un élu avignonnais. Certains lieux sont visités par un seul pompier, mais le protocole sur la sécurité reste strictement le même partout.

Signature de l'autorisation de recevoir du public à la fin de la visite de la commision de sécurité pour la salle 3 du théâtre La Luna à Avignon
Signature de l'autorisation de recevoir du public à la fin de la visite de la commision de sécurité pour la salle 3 du théâtre La Luna à Avignon © Radio France - JM Le Ray

Deux semaines marathon viennent de débuter pour les commissions de sécurité des lieux de représentations du festival d’Avignon, tant du "In" que du "Off". Mais ce dernier monopolise les contrôles avec 139 lieux (contre 133 en 2018) à visiter et valider pour la sécurité du public. Les issues de secours, la conformité électrique, les systèmes de ventilation ou l'accès des personnes à mobilité réduite sont parmi les priorités pour autoriser les lieux à accueillir du public. 

"On va enchaîner jusqu'à 10 visites par jour durant la semaine précédant le début du festival", explique le commandant Jérôme Linck du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Vaucluse. "Car beaucoup de lieux temporaires, contrairement aux théâtres permanents n'ouvrent pas avant ou ne sont pas encore prêt à nous accueillir. Mais du garage avec 25 chaises à la cour d'honneur du Palais des papes, aucun lieu n'échappe à un contrôle en règle." 

Bien souvent, des travaux de dernière minute sont exigés et nécessitent une contre-visite. Il arrive aussi que des anomalies moins urgentes donnent lieu à des recommandations que les salles et théâtres auront à corriger pour le festival suivant. "Mais, preuve de l’efficacité de ces commissions et visites, aucun incident ou départ de feu n'est à déplorer depuis bien des années au festival" ajoute le commandant Linck. 

Et parmi les installations qui posent souvent problème, il y a les branchements électriques hasardeux, parfois découvert dans des salles temporaires. À cet égard, la traditionnelle multiprise est absolument proscrite. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess