Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - Devenez co-propriétaire du château de l'Ebaupinay

dimanche 7 octobre 2018 à 4:02 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Après La Mothe-Chandeniers dans la Vienne, un château des Deux-Sèvres fait l'objet d'une campagne d'achat collectif. Il s'agit du château de l'Ebaupinay, à Argentonnay. Pour l'instant, plus de 200.000 euros ont été rassemblés sur les 650.000 nécessaires.

Julien Marquis, délégué général de l'association Adopte un château, en appelle aux internautes pour racheter le château de l'Ebaupinay
Julien Marquis, délégué général de l'association Adopte un château, en appelle aux internautes pour racheter le château de l'Ebaupinay © Radio France - Noémie Guillotin

Argentonnay, France

C'est un château fort en ruine qui pourrait revivre dans le nord Deux-Sèvres. Le château de l'Ebaupinay, à Argentonnay, fait l'objet d'une campagne d'achat collectif sur internet. 650.000 euros sont nécessaires à l'achat. Plus de 212.000 euros ont pour l'instant été collectés grâce à la participation de plus de 2000 personnes.

Des airs de château écossais

Après le succès du rachat du château de La Mothe-Chandeniers, au Trois-Moutiers dans la Vienne, c'est le deuxième projet mené par l'association Adopte un château et la start-up Dartagnans. Ce château appartient à une famille qui n'a pas les moyens de l'entretenir. Il est en vente depuis 10 ans et a plu à Julien Marquis, le délégué général d'Adopte un château. "On est tombés sous le charme de ce château en granit qui fait penser à un château écossais", raconte-t-il. autre avantage : la proximité avec La Mothe-Chandeniers. "Le Poitou-Charentes c'est une belle région, de plus en plus attractive et donc on pourra s'insérer plus facilement dans le cadre d'un développement touristique".

Le logis du château de l'Ebaupinay a brûlé pendant les guerres de Vendée - Radio France
Le logis du château de l'Ebaupinay a brûlé pendant les guerres de Vendée © Radio France - Noémie Guillotin
Le château de l'Ebaupinay est à vendre depuis 10 ans - Radio France
Le château de l'Ebaupinay est à vendre depuis 10 ans © Radio France - Noémie Guillotin

Le château de l'Ebaupinay date de la fin du XIVe siècle. Il a brûlé pendant les guerres de Vendée en 1796. "C'est une coquille vide", décrit Julien Marquis, "il n'y a plus de planchers, plus de toiture". On aperçoit des restes de cheminées. 

Les planchers n'existent plus - Radio France
Les planchers n'existent plus © Radio France - Noémie Guillotin
A l'intérieur du château fort, des restes de cheminées - Radio France
A l'intérieur du château fort, des restes de cheminées © Radio France - Noémie Guillotin

Julien Marquis est confiant dans la réussite de l'achat collectif et pense déjà aux travaux à venir. Il voit un chantier organisé comme au Moyen-Age. "Il y aura des travaux pendant des années et des années et c'est cela aussi qui crééra de l'attractivité. Il n'y a rien de pire pour un château que de tomber dans l'oubli c'est généralement ça qui le tue".