Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux-Sèvres : un important chantier de restauration au château de Glénay

-
Par , France Bleu Poitou

Charpente, couverture et planchers du château de Glénay, dans le nord Deux-Sèvres vont être restaurés. Pour ces travaux, les propriétaires de ce château fort médiéval bénéficient d'une aide de l'Etat de près de 900.000 euros.

La famille Durand a racheté le château de Glénay en 2012
La famille Durand a racheté le château de Glénay en 2012 © Radio France - Noémie Guillotin

Quand on lève les yeux pour l'instant, on voit le ciel. Dans le logis du château de Glénay, dans le nord des Deux-Sèvres, le toit et les planchers ne sont plus là depuis des siècles. Une restauration va donc démarrer dans ce château classé monument historique, racheté en 2012 par la famille Durand. 

Un chantier de plus d'1,2 million d'euros qui a reçu un important coup de pouce de l'Etat puisque l'opération est financée à 70% par le dispositif France Relance, soit 880.000 euros d'aides, ce qui a permis d'accélérer le projet.

Des entreprises locales et des techniques traditionnelles

Les bâtiments actuels de ce château médiéval datent de 1450 "mais la base ancienne date probablement du 11e siècle", précise le propriétaire Philippe Durand. Les communs et le pigeonnier ont déjà fait l'objet de travaux. Mais là sur le logis, "cela va être une étape énorme parce que c'est une étape qui ne peut pas être séparée en petits lots", explique-t-il. 

L'idée c'est "de retrouver l'état de 1740, moment où les toits ont été démontés". Plusieurs entreprises locales vont travailler sur ce projet comme la société Asselin de Thouars pour la charpente, Epilog de Brion-près-Thouet pour les ornements de toit ou encore Alain Coutant de Mauléon pour la couverture.

Quand la famille Durand a racheté le château en 2012, les murs étaient couverts de végétation
Quand la famille Durand a racheté le château en 2012, les murs étaient couverts de végétation © Radio France - Noémie Guillotin

Des visites organisées pour le public

Des études ont été menées par des architectes du patrimoine et les méthodes utilisées seront traditionnelles. Des visites seront organisées pour le public. "Un de nos objectifs, c'est de mettre en avant les techniques, le savoir-faire de tous les compagnons qui travailleront ici, pour que des personnes aient envie d'utiliser ces techniques chez elles ou qu'elles s'intéressent à ces métiers", insiste Philippe Durand. Le chantier devrait durer environ 18 mois.

A terme, "le projet n'est pas d'ouvrir en permanence le château ou de créer un énième musée mais organiser le plus possible d'évènements extraordinaires", précise le propriétaire. Comme des concerts de musique ou des expositions d'art contemporain.

Le château de Glénay est classé monument historique
Le château de Glénay est classé monument historique © Radio France - Noémie Guillotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess