Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Deux sites retenus pour le prochain loto du patrimoine dans la Drôme et en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La fondation du patrimoine a dévoilé la liste des monuments qui seront aidés via le Super Loto du patrimoine 2019. Parmi eux le Moulin Dupuy à Saint-André-Lachamp en Ardèche et le Château de la Touche dans la Drôme.

Le château de La Touche, dans la Drôme, et le moulin Dupuy à Saint-André-Lachamp, en Ardèche, retenus par la mission Bern.
Le château de La Touche, dans la Drôme, et le moulin Dupuy à Saint-André-Lachamp, en Ardèche, retenus par la mission Bern. - ©Fondation du patrimoine

Pour la deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, confiée à l'animateur Stéphane Bern, deux sites ont été retenus en Drôme Ardèche. Un dans chaque département. Il s'agit du Château de La Touche entre Montélimar et Dieulefit, et du Moulin Dupuy à Saint-André-Lachamp, près de Joyeuse. 

En plus des 18 sites emblématiques dévoilés en mars derniers, 103 autres monuments ont été désignés par la Fondation du Patrimoine, ce mardi. Leur restauration sera financée en partie par le loto du patrimoine qui aura lieu le 14 juillet prochain.

Ces sites en ont grand besoin

Premiers travaux: remonter les murs et reconstruire la toiture du moulin. - Aucun(e)
Premiers travaux: remonter les murs et reconstruire la toiture du moulin. - Fondation du Patrimoine

Il ne reste plus grand chose du Moulin Dupuy, actuellement : seule une petite partie des toits subsistent, et les murs eux, risquent de s'effondrer. Une première tranche de travaux consistera donc à mettre le bâtiment hors d'eau et à le sécuriser. D'autres travaux suivront avant de rétablir tout l'outillage du meunier. Objectif : relancer la fabrication de farines et d'huile.  

D'importantes fissures devront être traitées au château de La Touche. - Aucun(e)
D'importantes fissures devront être traitées au château de La Touche. - Fondation du Patrimoine

Le Château de la Touche -un bien privé - a aussi un besoin urgent de travaux. Construit au XIIe siècle par la famille des Adhémar, il a subi un tremblement de terre dans les années 30. De nombreuses et importantes fissures sont à traiter; le mauvais état des toitures a provoqué de grosses dégradations à l'intérieur (dont l'effondrement d'un plancher). Il faut aussi refaire les menuiseries : 50 fenêtres et 12 portes

Beaucoup de candidats, peu d'élus

En plus du loto du patrimoine du 14 juillet prochain, la Française des Jeux va lancer en septembre deux jeux à gratter : un à 15 euros et un autre à 3 euros. C'est en fonction des montants générés par ces jeux et en fonction des besoins de chaque monument que seront attribués les aides financières.

Deux sites de Drôme et d'Ardèche retenus pour bénéficier des retombées du loto du patrimoine. - Maxppp
Deux sites de Drôme et d'Ardèche retenus pour bénéficier des retombées du loto du patrimoine. © Maxppp - Julio PELAEZ

Pour ce loto du patrimoine 2019, 1.300 sites étaient candidats et seuls 121 ont été retenus. C'est moins que l'an dernier où 232 dossiers avaient été sélectionnés, dont trois en Ardèche : la Maison des Chevaliers à Viviers, la Ferme de Clastre à Sainte-Eulalie, le Hameau de Veyrine à Saint-Symphorien de Mahun. Et deux dans la Drôme : la Chapelle des Cordeliers à Crest,  et le site troglodyte de Chateauneuf-sur-Isère. Ces cinq sites se sont partagés 170.000 euros.