Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux Tourangeaux racontent leur excitation de prendre place dans une caravane du Tour de France

-
Par , France Bleu Touraine

Vincent et Alison travaillent tous les deux pour l'entreprise Domitys, à Tours. Ils vont chacun prendre place sur la caravane de leur entreprise dans les prochaines semaines. Lui va sillonner le sud de la France alors qu'elle aura la chance d'assister à l'arrivée sur les Champs-Élysées.

Des véhicules de la caravane publicitaire sur le Tour de France en 2014 et 2015
Des véhicules de la caravane publicitaire sur le Tour de France en 2014 et 2015 © Radio France - Denis Souilla

Top départ ce samedi 28 août pour les coureurs du Tour de France, mais aussi pour ceux qui trônent sur les caravanes, dont ceux qui viennent d'Indre-et-Loire. Deux d'entre eux font partie de l'entreprise Domitys et ils vont distribuer des objets dérivés (porte-clés) aux fans de la Grande Boucle.

Vincent, par exemple, a assisté à plusieurs étapes du Tour de France quand il était petit. En Corrèze, lorsqu'il se rendait chez ses grands-parents ou encore en Moselle, dans sa région d'origine. À chaque fois qu'il voyait les caravanes défiler, la même question occupait son esprit : "Je me suis demandé comment on faisait pour en faire partie. J'ai même cherché sur internet mais je n'avais pas trouvé de réponse. Alors quand j'ai vu que mon entreprise me proposait d'en faire partie, je n'ai pas hésité."

Il était également à Tours, pour la dernière arrivée d'étape, dans le département, il y a 7 ans, et il s'en souvient bien : "C'était à côté du grand hall avec une arrivée en sprint donc c'était impressionnant de tous les voir défiler."

Le Tour de France 2020, "pas un cadeau empoisonné"

Ce sera malgré tout un Tour de France moins festif, avec des jauges de spectateurs et le port du masque obligatoire pour les spectateurs.  Mais pour, Alisson, le fait d'être sur la caravane "n'est pas un cadeau empoisonné car les gens l'attendent tellement cette année d'autant qu'il n'y a pas beaucoup d'événements sportifs qui sont maintenus à l'heure actuelle. Je pense qu'il y aura quand même beaucoup de monde sur le bord des routes." 

Alisson sera sur la caravane pour la dernière semaine du Tour de France, de Lyon à Paris alors que Vincent, lui, va traverser la France d'est en ouest. Il commence à Gap, dans le sud-est pour finir près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess