Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Parc de la Chartreuse : devenez bûcheron le temps d'une matinée

jeudi 9 août 2018 à 18:31 Par Delphine-Marion Boulle, France Bleu Isère

Se glisser dans la peau d'un bûcheron, découvrir la filière locale d'exploitation du bois, voir la forêt sous un autre angle, c'est l'objectif de "Vis ma vie de bûcheron". L'activité est ouverte à tous jusqu'au 16 août prochain près de Grenoble en Isère, dans le massif de la Chartreuse.

Bûcheronnage, débardage Romain fait découvrir son quotidien dans la forêt du massif de la Chartreuse, démonstration à l'appui.
Bûcheronnage, débardage Romain fait découvrir son quotidien dans la forêt du massif de la Chartreuse, démonstration à l'appui. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Chartreuse, Grenoble, France

Casque de sécurité, chasuble orange fluo et chaussures de marche, ce jeudi matin une vingtaine de curieux entoure Romain, le bûcheron. L'espace d'une matinée ils vont vivre la vie d'un bûcheron, du nom de l'activité proposée jusqu'à la semaine prochaine près de Grenoble dans le Massif de La Chartreuse. Objectif ? Découvrir le métier mais aussi l'ensemble de la filière liée à l'exploitation de la forêt, une exploitation nécessaire. 

"C'est un peu du jardinage à grande échelle" - Romain, bûcheron

"C'est un peu du jardinage à grande échelle" plaisante Romain, "Je compare ça à du jardinage car on vient , on récolte ce qui a besoin d'être récolté, en temps et en heure. Après, la forêt se régénère et c'est principalement pour son bien être qu'on l'entretient". En expliquant son métier il espère le faire connaître mais aussi briser quelques préjugés. Non, il ne saccage pas la forêt, non il ne rase pas tous les arbres, oui il aide la forêt à être en bonne santé. 

Devant une vingtaine de personnes, Romain, , explique le métier de bûcheron entre entretien de la forêt et exploitation du bois - Radio France
Devant une vingtaine de personnes, Romain, , explique le métier de bûcheron entre entretien de la forêt et exploitation du bois © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Découvrir l'ensemble de la filière du bois 

D'ailleurs, le métier de bûcheron n'est qu'une partie visible de la filière bois, en amont une coopérative choisit les arbres à abattre sur les parcelles, en aval le bois doit être débardé, c'est à dire être mis près de la route, puis il doit encore être transporté jusqu'à la scierie. Tout cela demande de la technicité, notamment le bûcheronnage et le débardage dont Romain va faire une démonstration. Dans le public, Hervé est admiratif "le professionnalisme, le risque, le choix qui a été fait pour abattre l'arbre pour qu'il parte dans la bonne direction, pour que tout se passe bien, moi ça m'impressionne énormément".

Démonstration grandeur nature

Romain fait d'abord une entaille sur une partie de l'arbre pour le faire tomber dans la direction choisie et en toute sécurité, puis il s'attaque au reste du tronc, quelques secondes plus tard c'est la chute. Evelyne, la femme d'Hervé, reste sans voix. D'une vingtaine de mètres de haut, l'arbre a provoqué un grand bruit, et une belle émotion aux apprentis bûcherons lors de sa chute "Quand on voit les arbres autour se balancer, on se demande si ils ne vont pas tomber, c'est vraiment impressionnant" confie Evelyne en regardant le tronc au sol, tombé quelques instants plus tôt.  Parmi les enfants présents, Anaïs a les yeux grands ouverts, particulièrement marquée par le bruit: "On dirait qu'une météorite est tombée !". 

L'émotion pour mieux transmettre c'est un peu le secret de Romain. "C'est vrai que pour quelqu'un qui n'a jamais vu ça, ça peut impressionner, mais quand on connaît c'est banal, c'est un métier de tous les jours. Ils voient aussi que l'on ne saccage pas, même si cela à l'air brouillon, qu'il y a des souches, des écorces ou des branches par terre.  Là c'est sous la pluie donc ils voient que c'est encore plus dur." explique le jeune bûcheron.

Un quotidien en plein air, certes, mais rude et exigeant. Le bûcheronnage, Romain est tombé dedans petit. Pour lui c'est une passion avant d'être un métier, mais il constate, amer, que la profession pourrait bien disparaître, alors, il espère qu'en la faisant connaître, il suscitera, peut être, des vocations. 

Prochain rendez-vous, le jeudi 16 août sur réservation auprès de l'Office du tourisme du parc naturel régional de la Chartreuse.