Culture – Loisirs

"Dimanche à Rennes": 5 000 personnes fêtent le printemps dans un festival de couleurs

Par Romain Romain Pouzin Roux, France Bleu Armorique dimanche 27 mars 2016 à 22:37

Pour ne pas se salir, il fallait mieux ne pas venir...
Pour ne pas se salir, il fallait mieux ne pas venir... © Radio France - Romain Pouzin Roux

Ce 27 mars, 5 000 Rennais ont participé à la première édition des "Dimanche à Rennes", nouveau rendez-vous mensuel organisé par les Tombées de la nuit. La capitale bretonne a fêté le printemps dans une tempête multicolore !

Première édition des "Dimanche à Rennes" et premier succès ! 5 000 Rennais ont participé à cet événement organisé par l'association les Tombées de la nuit, qui avait invité, pour animer les rues de la capitale bretonne, la compagnie de danse marseillaise Artonik. Sa spécialité ? Les fêtes du printemps à l'Indienne, selon le rite de la Holie, où les participants s'amusent à jeter en l'air des pigments de toutes les couleurs pour en finir recouverts de la tête au pied.

Rare sont ceux qui s'en sont sortis indemnes !  - Radio France
Rare sont ceux qui s'en sont sortis indemnes ! © Radio France - Romain Pouzin Roux

La fête débute à 16h devant le musée des Beaux Arts. Les douze danseurs de la troupe déambulent jusqu'à la Place de la République, pour y célébrer un rite mystérieux, en dessinant à même le sol. Des Rennais complices parcourent la foule pour distribuer des sachets de poudre multicolore avant d'emboîter le pas des danseurs, à la surprise générale.

Place de la mairie, la tempête de couleurs est lancée, au son des instruments indiens du groupe Nataraj XT. En quelques instants, les 5 000 participants finissent déguisés en Arlequin dans une ambiance euphorique. Le public est conquis. "Ces pigments de couleurs permettent de mettre tout le monde à égalité et en même temps de partager à un moment de joie, c'est toujours un succès", raconte Juliette une danseuse de la troupe.

"Je suis vraiment content, il y a énormément de monde", se félicite Claude Guinard, président des Tombées de la nuit. "Il y en a de tous les âges, des gamins, des gens plus âgés et beaucoup de jeunes, c'était l'objectif!". Nathalie Appéré, la maire, a aussi fait le déplacement. Une des Rennaises complices de la troupe s'est permise de lui recouvrir le visage d'un pigment bleu. "J'ai donné de ma personne", dit la maire en riant. "C'était vraiment une chouette après-midi et ça lance très bien cette saison des Dimanche", conclut-elle.

La météo n'aura été clémente que le temps de l'événement. Après Rennes, ce dimanche 27 mars, ce sera au tour de Saint-Brieuc d'accueillir la tempête colorée de la compagnie Artonik qui donne rendez-vous aux Briochins le 15 mai prochain.